Le voyage des félins...

Aller en bas

Le voyage des félins...

Message  Caporal le Mar 24 Fév - 23:19

Depuis la vigie le Caporal passait son temps à observer au loin, au nord, au sud à l'ouest... toujours les meme zombies, les meme chameaux, la meme riviere desesperement vide de gens, puis au loin un éclat de lumière, surement un reflet de lumière sur quelque chose qui ne pouvait etre du sable, ce meme sable servis du matin au soir, ce meme sable qui irritait entre les jambes, ce meme sable qui grinçait sous les dents.

En quelques secondes il descendit en bas de l'échelle et courut à travers toute la cité à la recherche de Lesath, quand il le trouva tout transpirant qu'il était il s'accroupis un instant et après avoir repris son souffle lui demanda...



Lesath, j'ai repereé quelque chose au nord, je suis sur que ça serait interessant d'y aller pour jeter un coup d'oeuil... Et je puis t'assurer que je suis le premier à l'avoir vu, donc si t'es ok je suis super motivé de sortir me dégourdir les jambes hehe super motivé!!!

Alors?
avatar
Caporal

Messages : 225
Date d'inscription : 14/12/2008
Localisation : Au bar de Polaris... *Brup*

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le voyage des félins...

Message  Lesath Shaula le Mer 25 Fév - 0:50

- Alors ? Alors actuellement j'ai déja 3 personnes qui m'ont prévenu et Mya qui a été la plus rapide a déja eut le temps de passer aux réserves prendre ce qu'il faut puis est partie au port pour y aller en bateau .
Si jamais tu as le courage de la suivre , et de la supporter
rajouta Lesath à voix basse , fonce aux quais ... avec un peu de (mal)chance elle est sera pas encore partie ...

Voyant Capo déguerpir à toute allure en baragouinnant quelque chose qu'il ne comprit pas tant le cubain semblait presser d'aller retrouver Mya pour partir en mission Lesath ne put s'empécher d'avoir un doute :

- Hum ... J'aurais quand meme du lui demander s'il savait ramer avant de lui donner mon feu vert ... pas sur que Mya supporte encore un empoté comme lors de son dernier voyage ... Bah qu'ils se démerdent apres tout on voyage pas toujours avec la personne de son choix ...
avatar
Lesath Shaula

Messages : 555
Date d'inscription : 17/11/2008
Localisation : Polaris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le voyage des félins...

Message  Mya Asuka le Mer 25 Fév - 0:57

Mya entretemps préparait son troisième voyage en bateau (jamais 2 sans 3). Il s'agissait d'une expédition courte, un aller retour rapide pour voir de plus pret ce qui avait été repéré du haut de la vigie.

Personne pour l'emmerder, la journée s'annonçait belle.

Pourtant ...une petite voix dans sa tête lui disait qu'une fois sur place, elle risquait de se retrouver embarassée par la pirogue. Elle ne pourrait pas s'en éloigner, et comme toujours dans ces cas là, il y aurait un quelque chose d'autre à aller voir. Il était rare que lors de secousses, des vestiges pré crash aparaissent à un seul endroit. Et s'il y en avait d'autres? Elle ralentit le rythme, se demandant s'il ne fallait pas proposer à Lesath d'y aller à 2...aussi étrange que cette demande puisse paraître venant de sa part. Son frère Iri? Non il apprenait au groupe de défense à se battre, ils ne pourraient pas se passer de lui. C'était ennuyeux...elle ne voyait vraiment personne d'autre de rapidement disponible.
avatar
Mya Asuka

Messages : 109
Date d'inscription : 27/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le voyage des félins...

Message  Caporal le Mer 25 Fév - 7:04

Le Caporal partis le plus vite possible vers le quai tout en marmonnant dans sa barbe des insultes envers Lesath et tous ceux qui avaient pu voir avant lui ce truc étrange au nord, courant le plus viter qu'il put il arriva sur les quais et vit Mya dans une barque... Elle semblait sur le point de se tirer sans lui, en un bond il sauta dans la barque s'étallant de tout son long...

Une fois au sol, la tete à moitiée enfoncée dans le fond de la barque qui commençait à s'éloigner du quai il se permit un petit mouvement pour signifier qu'il était en vie pour eviter que Mya ne le jette aux crocos...


Heheheh, salut Mya, Lesath m'a ordonné de venir avec toi... Pour ta sécurité qu'il à dit le chef!

File moi une rame, on ira plus vite comme ça... Et puis t'inquiete donc pas, avec moi tout ce passe bien en général...

*tout bas* Sauf quand je tombe sur des putains de casse couille...
avatar
Caporal

Messages : 225
Date d'inscription : 14/12/2008
Localisation : Au bar de Polaris... *Brup*

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le voyage des félins...

Message  Mya Asuka le Mer 25 Fév - 9:20

Alors que Mya envisageait de rattacher la pirogue au ponton et de demander du renfort, dans un grand fracas Caporal se jetta à bord, faisant s'éloigner l'embarcation du quai. Elle ne comprenait pas vraiment l'intérêt de ce bond désespéré...mais parfois il vallait mieux ne pas chercher à comprendre.

Heheheh, salut Mya, Lesath m'a ordonné de venir avec toi... Pour ta sécurité qu'il à dit le chef!

Elle n'y croyait pas une seconde...Mais ça ferait l'affaire. Elle lui tendit une rame. Et se força à prendre un temps enjoué

Choueeeette!! Enfin l'occasion de te tu....de travailler ensemble!!!

Les 2 compères commençèrent à souquer ferme, il y avait plusieurs lieues à parcourir, le plus long étant de se dépétrer de ce fichu marais radioactif.
avatar
Mya Asuka

Messages : 109
Date d'inscription : 27/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le voyage des félins...

Message  Caporal le Mer 25 Fév - 20:57

Prenant la rame que Mya lui tendait il alla se placer à l'avant de la petite barque miteuse qu'il connaissait déjà de son précédent voyage avec Breck, un rapide coups d'oeil sur Mya derriere lui le laissa songeur sur la taille du pantalon de cette dernière puis il se mit à ramer comme un taré de peur que d'autres aient vu la meme chose qu'eux...

A mi chemin il ne ramait plus que du tranchant de la rame, le coté qui offrait le moins de resistances possible pour s'economiser tout en rigolant du fait que Mya continuait, elle, de ramer...
avatar
Caporal

Messages : 225
Date d'inscription : 14/12/2008
Localisation : Au bar de Polaris... *Brup*

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le voyage des félins...

Message  Mya Asuka le Jeu 26 Fév - 0:05

'tin cette barque avançait de moins en moins vite...alors que les marais étaient maintenant loin derrière, ils auraient au contraire dût gagner en vitesse. L'autre crétin pourtant abattait sa rame avec la même régularité...Elle balança sa rame au fond de la barque.

Y'a un truc qui doit nous retenir, on doit certainement se trainer un machabée depuis les marais, qui alourdit le fond de la barque. Plonge voir ce que ça peut être.
avatar
Mya Asuka

Messages : 109
Date d'inscription : 27/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le voyage des félins...

Message  Caporal le Jeu 26 Fév - 0:21

Rien qu'a l'idée de plonger dans cette eau radioactive pleine de crocodiles démesurément grand le Caporal eut des frissons de peurs...

Tu crois vraiment que je vais plonger... Pour retirer un soit disant machabbé de sous cette barque de merde qui prend l'eau...

Je... Je... Je ne sais pas nager Mya, je crois que c'est toi qui va devoir y aller, d'autant plus que je rame vraiment plus que toi depuis tout à l' heure et que je suis completement mort... On y est presque, et puis j'ai pas besoin d'un bain pour le moment...

Il reniffle sous ses bras puis relève la tete et fait mine de sentir bon tout en regardant Mya d'un air de dire: Bon on a pas que ça a foutre vas y vite...
avatar
Caporal

Messages : 225
Date d'inscription : 14/12/2008
Localisation : Au bar de Polaris... *Brup*

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le voyage des félins...

Message  Mya Asuka le Jeu 26 Fév - 9:09

Mya n'était vraiment ni très patiente, ni diplomate, ni drôle.

Tu as le choix, soit tu rames encore d'avantage, ce qui à priori ne devrait pas être possible vu que tu dit être à ton maximum; soit tu vas voir ce qui nous ralentit.

Elle accompagna ses paroles d'un trés élégant mouvement du poignet qui amena la ligne de tir de son mac 10 à hauteur de la tête de Caporal.

Alors que choisit tu? On n'a pas que ça à faire, à ce rythme il n'y aura plus rien à explorer, alors décide toi plus vite que ça.
avatar
Mya Asuka

Messages : 109
Date d'inscription : 27/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le voyage des félins...

Message  Caporal le Jeu 26 Fév - 16:16

A la vue de l' arme, le Caporal se sentis pousser des ailles, un regard vers son arc, puis un autre vers Mya... Elle venait de les lui couper... Il se résigna et se dit qu'il vallait mieux plonger que de perdre la face en avouant qu'il ne ramait plus depuis un moment ce qui lui aurait surement vallu un bon coups dans la geule.

OK! OK! OK! J' vais y' aller dans cette flotte de merde... Chié... Je passe par l'avant, puis en dessous, quand je ressors de l'autre coté t'as intéret a pas me louper sinon avec le courant je vais me retrouver bien loin en aval de toi...

Il se lève et reste dans un équilibre précaire tout à l'avant de la barque face à Mya, puis pose son sac, son beret, sa boite à cigare, son arc, son carquois, sa chemise...... ses rangers, puis son tee shirt, le voila torse nu avec son pantalon... Qu' il finit par enlever pour se retrouver en caleçon...

On est pas bien la chérie, tranquille sur l'eau... Mouhahaha me regarde pas comme ça, j' y vais j' y vais...

Puis il se place à l'avant tape dans ses mains et fait un joli plongeon, au moment de l'impact avec l'eau, son caleçon glisse vers ses pieds et reste à la surface flottant le long de la barque porté par le courant...

Il fait une sorte de demi tour pour se retrouver dos au fond de la riviere et vient se coller de face au dessous de la barque, il n'a plus qu'a se laisser glisser jusqu' à l'autre bout de la barque et ressortir en expliquant qu'il n'y avais rien sous la barque...

Quelque centimètre plus loin ses mains tombent sur quelque chose de plutot étrange, cela ressemble à des os, plus il glisse plus il se rend compte qu'il est entrain de se coller à un squelette humains, il finit par à moitié s'étouffer tout en hurlant sous l'eau de frayeur... Plus que quelques brassées envoyées dans n'importe quelle direction et il se retrouve à l'arrière de la barque, sort la tete de l'eau et hurle à la mort tout en pteaugeant comme il peut pour remonter à bord comme un chiens entrain de se noyer...



Haaaa!!!!! Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii!!! Putaiiiiiiiin!!!

Myyyya aide moi je t'en supplie, j'ai vu... J'ai sentis... IL Y A "Le légendaire fantôme mangeur d'hommes de l'amiral Da Silva y Crouton del Eèèèèèèèèèèèèèsping ACCROCHE SOUS LA BARQUE!!!

AIIIIIIIIIIIIDE MOOOOOOI!!!
avatar
Caporal

Messages : 225
Date d'inscription : 14/12/2008
Localisation : Au bar de Polaris... *Brup*

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le voyage des félins...

Message  Mya Asuka le Jeu 26 Fév - 21:26

Pas du tout amusée de voir caporal complètement paniqué, elle rangea son arme, le toisa du haut de la barque, les mains sur les hanches et commença à lui gueuler dessus.

Ben évidemment qu'il y a un cadavre crétin!!! C'est bien pour le détacher que t'as plongé non?!!!Tu vas pas me dire que t'as peur d'un squelette!!! Et ça peut pas être l'autre là comme tu dit, il a été réduit en poudre!!!

*en ne hurlant plus *

Putin mais quel gosse j'vous jure...


Mya récupéra une des rames et la tendit à Caporal pour le remorquer vers la barque. Se faisant elle cala bien ses pieds, à peu prés certaine que cette andouille allait faire son possible pour la faire passer à la bagne.
avatar
Mya Asuka

Messages : 109
Date d'inscription : 27/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le voyage des félins...

Message  Caporal le Ven 27 Fév - 0:03

Completement traumatisé le Caporal agrippa la rame et se hissa du plus vite qu'il put oubliant vite son idée de base qui était de remonter et de la pousser à l'eau pour qu'elle se retrouve dans le meme état que lui. Nu comme un ver il se releva et sans preter attention à la presence d'une femme sur la barque qui ne laissait que peut d'espace il se rhabilla en hate jetant au sol les quelques algues qui s'étaient niché sur lui. Il prit sa rame et vexé de sa mésaventure se remit à la tache concentré sur leur objectif...

Moi, c'est Diego... Ou Capo, bref, merci de m'avoir remonté!

Puis durant les heures suivantes ils ramèrent jusqu' à l'endroit ou tous deux avaient appreçu quelque chose, arrivé près du bord, le Caporal sortis de l'eau en premier et commença à trainer la barque sur la rive...
avatar
Caporal

Messages : 225
Date d'inscription : 14/12/2008
Localisation : Au bar de Polaris... *Brup*

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le voyage des félins...

Message  Mya Asuka le Ven 27 Fév - 0:36

Mya sauta de la pirogue sur la rive puis commença à scruter les alentours. Il semblerait que les montagnes avaient bel et bien bougé, dégageant une caisse pré crash. Mieux, il semblait qu'il y avait également autre chose plus au nord.

Yes!!! Regarde par là Diego. *lui pointe du doigt* Tu t'en charge? Je finirais de tirer la pirogue au sec et de garder un oeuil dessus.
avatar
Mya Asuka

Messages : 109
Date d'inscription : 27/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le voyage des félins...

Message  Caporal le Sam 28 Fév - 0:49

Le Caporal regarda au nord et sourit, enfin il allait pouvoir trouver quelque chose, il déposa son beret dans la barque et ce qu'il transportait en trop et ne garda que son arc, quelques fleches et sa besace puis pris le chemin du nord.

OK, je vais aller voir ça... Tu m'attends avant de repartir hein! Je serais de retour dans quelques heures.



Levant les yeux au ciel Caporal qui commençait à transpirer sous la chaleur montante vit le soleil bien haut dans le ciel, la marche en pleins désert risquait d'etre longue.

Les deux premières heures il ne croisa rien à part des dunes et des petits arbustes abritant de petits nids de guepes dans lesquels il lançait des cailloux avant de continuer sa route en rigolant et en courant de peur de se faire piquer... Tout au long du chemin il en explosa bien une dizaine, et ne fut piqué par aucune des occupantes de ces petits abris de papier maché...

Il arriva en vue de ce qu'il avait vu avec Mya, un petit cabanon à l'abandon, faits de planches de bois mal taillés et de tolles pour le toit qui semblait branlant au possible. Le vent venait surement de le sortir du sable sous lequel il devait etre enfuis sinon d'autres aurait recuperer les planches et la tolle...

Une fois devant, il en fit le tour et ne remarqua aucune fenetre, et un contour de porte sans cette dernière qui avait été remplacée par deux lourdes planches en bois clouées en croix, empechant ainsi tout passage d'un homme de sa taille et de sa corpulance. Il commença à donner des coups de pieds dedans pour faire ceder le bois mais après quelque minutes il changea de techniques, il s'accroupis et s'aida de ses bras pour déblayer le sable sous les planches puis se faufila en dessous.

Une fois à l'interieur il se rendit compte que la baraque était construite autour d'un carré de béton comme pour le cacher, il en fit le tour et de l'autre coté d'ou il était entré il trouva une porte qui donnait à l'interieur et un coffre a coté de celui ci enfoncé dans le mur! Le coffre était fait de bois peint en rouge et la porte était aussi peinte de la meme couleur...





Mouhahahaha ça sent le bazooka caché ça! Hahahaha!







Il ouvrit la porte tout doucement la bave au coin de la bouche et arriva dans une toute petite salle... VIDE.

Il serra les poings et partit dans une série d'insultes qu'il n'est pas nécessaire de citer ici...
Ressortant de la salle il comptait partir retrouver Mya quand il repassa devant le coffre incrusté dans le mur... Il prit la poignée en main et tira... La poignée se retrouva dans sa main mais la petite porte ne s'ouvrit pas... Pris de rage il envoya des coups de poing dedans jusqu'a ce que la porte éclate en plusieurs petites lattes de bois qui finirent au sol découvrant un coffre pré crash en fer et avec un espace composé de trois chiffre pour y taper le code qui permettais l'ouverture.

Il essaya au hasard plusieurs codes qui n'ouvrirent pas le coffre:


294... 759... 075... 658...098...759... PUTAIN de chié de bordel de merde!!!

Son visage se décomposait au fur et à mesur, il devint sombre et ses traits étaient tiré, il faisait chaud sous la tolle et la chaleur montait à 30° à l'interieur...

Il entreprit de commencer par en bas pour monter jusqu'a 999... Il trouverait forcément le code...


001... 002... 003... 004... 005... 006... allez James ouvre toi!!! 007... Toujours rien... 008... 009... 010... Pute de merde... 011... 012... Poisseux poisseux ouvre toi! 013... Toujours rien...

Il continua ainsi pendant un moment arrivant au 120

120... Batard de coffre... 121... enfoiré 122 chiure de merde... 123 CLIK!!!!!!

MOUHAHAHAAHAH yeeeeeeeeeeeees!!! ahahah enfin, miracle... Merde c'était un deux trois le code...

La petite porte s'était entrouverte, il l'ouvrit petit a petit savourant cet instant, à l'intérieur se trouvait 4 gros paquet et un petit miroir sous deux pailles en verre...

Il s'arreta un instant, écouta qu'il n'y avais aucuns bruit alentour et revint devant le coffre, il sortis les paquets et en ouvrit un... De la poudre blanche était dedans, il en prit sur le bout de son doigt et la déposa sur ses gencives... Un gout amer qui ressemblait à un produit ménagers pré crash! C'ETAIT DE LA PURE COKE... Completement paniqué, heureux et sous l'adrénalyne de sa découverte il décida de l'essayer sur place tout en se disant que les effets d'une petite tracounette seraient estompé quand il aurait rejoint Mya.

Il en déposa un petit tas sur le miroir et se mit la paille devant une narine. *SNIFFFFFF*.


HARrrrrrrrrrrr... niééé, c'est d'la bonne en plus... ouf! Arf! nueuhhh!

Il reprit deux ou trois traces tout content et referma le paquet, rangea les 4 dans sa sacoche et glissa les deux pailles et le miroir dans une de ses poches de veste.

Il s'extirpa de la cabane et prit le chemin du retour tout en suivant ses propre traces... Au bout de quelque minutes de marche la coke était montée et il en ressentais les effets comme jamais auparavent... Bien mieux que l'Opium que Kreuz lui avait confié, Bien mieux que les joints qu'il avait pu fumer au Port Rackham.

La coke commençait à le rendre parano, il était seul dans le désert et completement défoncé, il avait l'impression d'etre suivit, de voir des gens au loin à l' horizon, que des berberes allaient surgir du sable à chacuns de ses pas, il accélèra le pas, trotinant sous le soleil priant de retrouver vite Mya et son Mac 10...


*BIIIIIIIZ BZZZZZZZZZZZ BZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ BZZZZZZZZZZZZZZZZZ*

Merde... Merde... MERDE ET MEEERDE!



Un premier bruit accompagné d'une nuée de BZZZ le fit paniquer, ses sens exacerbés par la coke, sa perceptions des bruits décuplée et la nuée d'abeille qui commençait à se regrouper autour du "coupable", le fire franchement "flippé". Il se mit a courir du plus vite qu'il put ce qui excita les abeilles, et passant comme une fleche devant chaque ruche qu'il avait explosé il se retrouva vite avec un nuage derrière lui...

Epuisé par sa course folle dans le sable, recouvert de piqures qui lui donnait un air bouffit il arriva en vue de Mya qui semblait impatiente de son retour...


HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA MYA! MYA, aide moi, aide moi, je suis poursuivit...
avatar
Caporal

Messages : 225
Date d'inscription : 14/12/2008
Localisation : Au bar de Polaris... *Brup*

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le voyage des félins...

Message  Mya Asuka le Sam 28 Fév - 14:28

Tu m'attends avant de repartir hein! Je serais de retour dans quelques heures.

Oué oué, on verra...si t'es pas trop long....marmonna t-elle pour elle même.

Alors que Caporal partait, Mya entreprit de ramener totalement au sec la pirogue, histoire qu'elle ne soit pas emportée par le courant. Puis s'intéressa à la "caisse".

Il s'agissait d'un conteneur bleu passablement attaqué par la rouille. Ses proportions permettaient de laisser libre cours à son imagination quand à son contenu. Elle en fit rapidement le tour pour repérer la porte à double battant. Elle passa une bonne demi heure à la dégager complètement du sable dans lequel elle était encore enfoncée. Ceci fait elle s'évertua à retirer les barres verticales qui en bloquaient l'ouverture. Elle repéra finalement le levier qui permettait de les manoeuvrer sans effort, mais ce dernier, comme fossilisé, était hors d'usage.

P'tin il me faudrait un lance flamme pour ouvrir c'te caisse.

Un fort pépiement attira son attention. Il semblait provenir de l'intérieur de la caisse. Elle fichu un gand coup de pied dedans. Le pépiement devint vacarme et une dizaine de piaf sortirent mécontent du sommet du contener. Trop occupée à chouiner sur son pied endolorie, Mya n'apprécia pas la beautée de leur vol.

Une fois les élancements passés, elle escalada cette fichue grosse boite pour découvrir la brèche dans la tôle ondulée du "toit". Elle était assez large pour s'y engouffrer sans problème. L'exploration proprement dite pouvait commencer.

La cargaison du contener consistait en plusieurs sacs en jutte et bidons en métal. Il devait s'agir d'un transport alimentaire car aprés avoir éventré plusieur sacs et inspecté le contenu des barils, des odeurs de rance et de moisi se mélangeaient à l'air. Des céréales qui avaient fait le bonheur de cancrelats, des conserves qui avaient largement doublé leur date limite de consommation...
Sur un coté du conteneur, il semblait y avoir des planches de bois, mais également elles n'avaient pas résisté au temps...

Il faisait chaud dans cette boîte en fer rouillé...Ses cheveux commençaient à lui coller sur le visage.

Fait chier!
Elle refichu un grand coup de pieds dans les planches (eh oui elle n'apprendra jamais que ça fait mal) ce qui , tel un jeu de domino, entraina un grand éboulement de son environnement immédiat, dans un grand nuage de farine périmée. A moitié ensevelie sous les décombres, sa seule pensée fut qu'il fallait absolument qu'elle se dégage de là avant le retour de Caporal, si elle ne voulait pas en entendre parler pour les semaines à venir.

Ce fut long, laborieux, mais elle était assez têtue pour y arriver. Elle cracha ensuite ses poumons pour les dégager de toute la saloperie qu'elle venait de respirer. Au moment de ramasser ses affaires, elle remarqua une caisse vermoulue d'où s'étaient échappés des cristaux jaunes. De plus pret, elle constata qu'il s'agissait de cristaux de souffre. Les ingénieurs de Polaris sauraient surement leur trouver une utilité. Elle en avait plus qu'assez de ce cercueil, il fallait qu'elle sorte prendre l'air.

Elle vida en sac en jutte encore en bon état de son contenu pourri et y renversa les cristaux. Puis elle escalada un précaire échafaudage de barils pour se retrouver dehors.

Le soleil avait bien avancé dans le ciel, elle y était resté plus longtemps qu'elle ne pensait. Son pied lui faisait encore mal et son bras gauche était piqueté d'échardes. Il faudra qu'elle pense à montrer ça à une infirmière. Caporal n'était pas encore là. Elle balança le sac en jutte au fond de la pirogue et sortit sa gourde pour au moins nettoyer un minimum ses petites plaies, tout en s'impatientant de ne pas le voir revenir.

HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA MYA! MYA, aide moi, aide moi, je suis poursuivit...

Elle se releva d'un bond arme en main. Non c'est rien, son imagination, il n'y a personne. Quoique...ce point noir la bas ..ah oui tient...mais pourquoi il cours comme en dératé comme ça en faisant de larges boucles. Il est bourré ou quoi?

Personne ne semblait le poursuivre et pourtant il avait l'air affolé...ces poursuivant étaient peut être encore loin derrière. Sur ses gardes, elle commença à repousser la pirogue à l'eau, en vue d'un départ précipité imminent.
avatar
Mya Asuka

Messages : 109
Date d'inscription : 27/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le voyage des félins...

Message  Caporal le Sam 28 Fév - 15:57

Les derniers metre furent les plus difficile pour le Caporal, il souffrait d'insolation, de surdose de cocaine et d'épuisement du à sa course folle dans les dunes qui le séparait de Mya...

Pendant tout le trajet il n'avait qu'un seul but, la retrouver, le plus vite possible... Mais une fois en vue il se dit qu'elle ne pourrait rien pour lui, elle n'utiliserait surement pas son arme sur un essaim.

Il compris alors qu'elle serait sa seule chance de survie, si il arrivait en vie dans l'eau, les abeilles iront surement sur elle...

Dans un effort surhumain, il enjamba les derniers metre presque comme s'il volait... Non, pour lui il volait, voyant Mya pousser la barque à l'eau il hésita un moment à partir avec elle, mais la survie comptait plus que tout, il passa à un metre d'elle toujours en hurlant, il brandit le bras sur le coté en envoyant valser sa sacoche dans la barque pour eviter de tremper la coke et sauta de tout son long dans la riviere sale et pleine de détritus en tout genre.


MYA! Sauuute dans l'eau, c' est un essaim qui me poursuit!!! *PLOUF*

Une fois sous l'eau le temps sembla s'arreter, tout se brouilla dans sa tete, il ne sentait plus ses jambes, ni ses bras, il venait de faire un choque thermique passant du soleil qui avait rendu son sang pleins de coke pateux à l'eau glacée de la rivière...

Il n'avait plus mal nulle part, tout devint blanc, une délicieuse odeur de cigare montait dans ses narines, pleins de souvenirs revenait à lui, des plus récent aux plus anciens, Mya, Pollux, la belle Liz, les GOA, les Fox Hound, les lambeaux de Lescure, Stephanie, Thebes et Frida, le sauvetage, la fuite du Port Rackham, Les Jimmy's, Togashi et Kalou, VAN ZAN son mentor, Katy... le Nastral, Hurra et ses sbires, Eve, Ramos, Iguana et Ashaz, la ville de Ramdam, tous les morts... la mer de sable puis le bunker d'ou il est sortis, quand la vision du tunel de sortie lui parvint, ses dents se serrerent violemment et quelque éclats d'émail se détachèrent de ses dents jaune...

Une boule de mousse blanche fut projetée depuis son oesophage, il vomit ses trippes, et une mousse blanchatre se diffusa dans l'eau tout autour de sa tete... Son corp se raidit et il ouvrit les yeux dans ce nuage blanc qui l'entourait, il ne compris pas qu'il était dans l'eau, et se laissa planer dans cet univers féérique...
avatar
Caporal

Messages : 225
Date d'inscription : 14/12/2008
Localisation : Au bar de Polaris... *Brup*

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le voyage des félins...

Message  Mya Asuka le Dim 1 Mar - 13:56

Mya eu à peine le temps de comprendre ce qui poursuivait Caporal, que ce dernier plongeait sous l'eau.

Merde merde merde!!!

Elle donna un dernier coup de talon de toutes ses forces pour pousser la pirogue à l'eau et dans le même élan se laissa tomber dans le fond, cherchant frenétiquement une couverture pour s'en recouvrir. Et elle arrêta de bouger du mieux qu'elle pouvait.

Capo nageait drolement silencieusement...

Toujours sous la couverture, elle sortit le bout de son nez pour avoir une idée de ce qui se passait. Au début, pas grand chose, la pirogue partait mollement à la dérive dans le sens du courant.

Elle enleva complètement la couverture et se redressa à la recherche des petites bêtes et de caporal.


Aïe! Saloperie!!

Un passager clandestin venait de se venger en lui piquant la main. Le reste de sa compagnie semblait fort heureusement avoir été attiré par la cargaison du contener. Un nuage noir bourdonnant s'était formé au dessus.

Mais de Capo, nulle trace...

Prenant la rame, elle entreprit d'inspecter les rives du fleuves. Elle passa la tête à deux reprises sous l'eau pour éventuellement le retrouver mais l'eau était trop trouble pour que le regard se porte loin. Alors que la panique commençait à monter, elle vit une forme inanimée au milieu des roseaux, plus au sud de sa position.

Ce type était vraiment chanceux. Bien qu'inconscient, le courant semblé l'avoir emporté vers un amas de plantes où il s'était empetré, la tête hors de l'eau. Il dormait, un sourire béat sur les lèvres.

Vue de plus pret il ne dormait peut être pas finalement. Les yeux grands ouverts, il fixait un point que seul lui semblait pouvoir voir.
Elle s'en rapprocha et galèra un peu pour remonter ce poid mort dans la pirogue. Elle attacha la pirogue à une vieille souche pour l'empecher de poursuivre sa route afin de pouvoir l'ausculter sans s'en inquiéter. Son coeur battait encore mais sa respiration était irrégulière. Il était tout barbouiller de vomi et d'une mousse blanche. Ce serait bien que les personnes qu'elle était obligée de cotoyer perdent cette habitude de gerber partout...Bon il avait pas l'air d'aller bien et elle était définitivement pas médecin.

Commo en main, elle appella Pollux Troy, le, papa de Diego... c'était bien ça non? Ou peut être que celui là c'était un fox? enfin peu importe ils se connaissaient.


Pollux? Ton fils Diego a pas l'air d'aller bien là. t'as une minute?
Elle lui fit un résumé de la situation et des symptomes: brulures, piqures, mousse blanche...
avatar
Mya Asuka

Messages : 109
Date d'inscription : 27/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le voyage des félins...

Message  Pollux Troy le Dim 8 Mar - 20:52

Lorsque sa radio se mit à émettre la voix de Mya, Pollux fût surpris.
Il n'était pas dans leurs habitudes d'avoir des conversations radiophoniques... d'avoir des conversations tout court.
Mais sa surprise se transforma en exaspération lorsqu'il comprit la raison de son appel. Caporal s'était, une fois de plus, placé dans de une mauvaise posture.
Ecoutant avec attention la description de la situation et des "symptômes" que Mya avait sous les yeux, Pollux se prit la tête de ses mains. Si Diego était son fils, il méritait une bonne fessé. Mais l'instant n'était pas à la plaisanterie.

- Vu la température que nous avons aujourd'hui et le fait qu'il soit trempe, il a du se provoquer un choc thermique. Colle ta tête contre son torse et dis-moi si tu entends toujours son cœur. Si ce n'est pas le cas, il va falloir rapidement lui faire un massage cardiaque.

Il réfléchissait à la présence de la mousse blanche. Il ne devait pas être dans son état normal, peut-être avait il bu... Oui il avait forcement bu. La drogue ne coure pas les rues sur le Fract.
Attendant la réponse, il se préparait à lui indiquer la prochaine étape.
avatar
Pollux Troy

Messages : 147
Date d'inscription : 22/01/2009
Age : 46
Localisation : En route...

Voir le profil de l'utilisateur http://goa.webhop.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le voyage des félins...

Message  Mya Asuka le Lun 9 Mar - 0:11

massage cardiaque? Mya tortilla du nez. Il était hors de question qu'elle manipule davantage ce déchet...

Mya était sur le petit banc de la pirogue, coudes sur le genoux, commo en main collé à l'oreille droide, l'autre main jouant distrètement avec une meche de cheveux humides. Diego était en travers dans le fond, toujours aussi stone.


Bouge pas hein je vais voir ça... *regarde les oiseaux dans le ciel* oula il est tout peigueux hein.... *tient c'est étrange elle en avait jamais vu d'une aussi vive couleur* oui oui, son coeur bat toujours...pas besoin de redémarrer le moteur.
De toute façon Capo ne pouvait pas être encore mort, preuve en était la bulle qui se formait au niveau de sa narine à chaque expiration.
avatar
Mya Asuka

Messages : 109
Date d'inscription : 27/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le voyage des félins...

Message  Pollux Troy le Lun 9 Mar - 0:49

Son cœur battait. Cela voulait dire que le vomissement avait été la conséquence de son choc. Ce qui n'était pas plus mal.
- Alors retourne lui s’en une bonne ! Qu'il se réveille. Et, si tu as une couverture, aides le à se sécher. Il est juste en état de choc. Il doit encore avoir abusé de l'alcool.
avatar
Pollux Troy

Messages : 147
Date d'inscription : 22/01/2009
Age : 46
Localisation : En route...

Voir le profil de l'utilisateur http://goa.webhop.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le voyage des félins...

Message  Mya Asuka le Lun 9 Mar - 1:03

Un sourire carnassier se dessina sur les lèvres de Mya.

ok, j'me charge de le réveiller. J'te tient au courant.

Elle coupa la communication et rangea le commo dans l'étui à sa ceinture. Elle se leva pour étudier la situation. Ayant pris sa décision, de la main gauche elle saisit Capo par les cheveux, et de la main droite par le col, afin de le redresser en position assise. La pirogue tangua quelque peu mais se stabilisa assez rapidement, le fonds étant assez vaseux si pres de la berge.

Elle farfouilla dans son sac pour en ressortir une couverture de survie qu'elle lui balança sur la tête. Elle frotta vigoureusement une demi minute, la lui entortilla ensuite autour des épaules et lui balança une claque magistrale en travers de la gueule, prete à lui en recoller une seconde s'il n'avait aucune réaction.
avatar
Mya Asuka

Messages : 109
Date d'inscription : 27/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le voyage des félins...

Message  Caporal le Lun 9 Mar - 2:34

Pour le Caporal, de l'instant ou il était entré en contact avec l'eau et la claque de Mya il ne s'était écoulé qu'une seconde...

Il avait toujours la tete parsemée de piqures qui avaient diminuée en gonflement, mais qui laissaient de douloureuse marques rouges et par endroit il restait des dards planté dans la chair qui continuaient de se vider de leur douloureux poison...

Quand la main de Mya arriva à toute vitesse près de la joue de Diego, à 1 milimetre de l'impacte, la chair du creux de la main, vient se poser délicatement sur une poche de poison accrochée à un dard resté planté dans la chair, de près on aurait pu voir les strilles des empruntes digitale épouser la courbe de la poche, puis la presser tout doucement, vidant ainsi son contenu sous la peau, déjà enflée et extremement douloureuse... A cet instant précis, les enfers se déchainèrent sur la joue du Caporal ce qui le tira de son sommeil comateux au gout de javel(coke), sa tete épousa la main, et au début seul la peau suivit le mouvement! A cet instant précis il ne ressemblais plus a rien, bourrelet sur bourrelet de chair, joue enfoncée, oeuil entrouvert, pupille dilatée, bave au coin de la bouche qui prenait son envol vers la rivière ou elle finirait son existance.

En un flash tout s'accélère et il reprend controle de son corp, sous cocaine son corp est bien plus réactif que n'importe qui, son coeur bat à un rythme démesuré, le Caporal comme par reflexe ne laisse pas le temps à Mya de lui en coller une deuxième, à peine son bras finit sa course de l'autre coté d'ou il est partis que le siens entame une course effrenée vers le visage de Mya, et sa grosse main sale et poilue vient éclater la joue de la pauvre Mya qui tente de le reveiller sur les conseils de Pollux!!!!!!! *PAF!*

Une fois la claque envoyée le temps semble s'arreter, il vient de prendre conscience qu'il vient de mettre une claque à Mya, il reste figé la joue en feux, l'oeuil qui tique sous le stress tout en regardant Mya droit dans les yeux se demandant combien de temps encore va durer ce supplice, vite qu'elle fasse quelque chose, qu'on en finisse avec ce moment infiniment stressant... La gorge nouée ce n'est qu'un mot qui sort presque inaudible tellement la gorge le serre, un tout petit mot comme chuchoté au dessus du bruit des petites vaguelettes qui viennent s'écraser contre les parois de la barque créant une ambiance sonore des plus étrange....


Pardon!
avatar
Caporal

Messages : 225
Date d'inscription : 14/12/2008
Localisation : Au bar de Polaris... *Brup*

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le voyage des félins...

Message  Mya Asuka le Lun 9 Mar - 9:03

Mya respire un grand coup, la joue en feu. Elle finira par le tuer un jour, c'est certain. Mais pas tout de suite. En silence, elle lui tendit une rame et alla s'installer à l'autre bout de la pirogue.
avatar
Mya Asuka

Messages : 109
Date d'inscription : 27/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le voyage des félins...

Message  Caporal le Mar 10 Mar - 14:11

Quand Mya lui tend la rame, le Caporal ne sait plus quoi penser, surement qu'il prendra une balle une fois en vue de Polaris, évitant ainsi à Mya de rentrer en ramant seul jusqu'en ville...

Le stress causé par la course poursuite avec les abeilles, la coke, la chaleur, le bad trippe, le choc thermique et le reveil plus que brutal avait causé une anxieté profonde chez le Caporal, qui se traduisait par une redescente accompagnée de montée d'haluciantion...

Tout en ramant sur le chemin du retour il repensait à ce qu'il savait de Mya puis laissa son esprit divaguer, la meute, les hyenes, les fox, les renards, et d'associations d'idée, en associations d'idée, de petits points oranges se mirent à apparaitre à la surface de sa peau... Il fit une pause et se gratta la main ou les points avaient commencé à apparaitre, il rapprocha cette dernière de ses yeux et vit l'impossible... Les petits points se multipliaient et devenait des sortes de minuscule cheminées de fumée orange, fumée qui se dissloquait après quelques milimetre en plein air... Ces chemins de fumées à force d'observation devinrent des ... POILS! Des poils orange lui poussaient sur la peau de partout, et quand il passait sa main dessus il disparaissaient pour ne devenir que de la fumée, qui redevenait des poils quelques secondes passées.

Il reprit la rame et se démena tout en radotant que c'était n'importe quoi et qu'il devait rever, quand il était en mouvement tout restait presque normal à part quelques déformations sur les rives quand il se fixait trop sur un endroit. Le dos tourné à Mya il était en tete de la barque et profita qu'elle ne put voir ce qu'il faisait pour sortir discretement un petit miroir de sa poche, il le prit en main, et monta petit à petit jusqu'a ce qu'il puisse voir son visage dedans... OUF! Tout allait bien, il se reconnus malgré les taches rouges et gonflée, la trace parfaite de la main de Mya, l'algue qui était bloqué entre son béret et ses cheveux et la bave séchée au coin de la bouche! Il regarda attentivement, son nez se mit à grossir et ses levers à bouger, à se tasser... Tétanisé devant cette vision d'horreur il ne bougea pas, et laissa la transformation s'operer, tout son visage s'allongea jusqu'a ce qu'il ait un museau et des yeux en amande de renard, les collones de fumées aussi arrivèrent et se transformèrent en un pellage roux, parsemé de blanc sous son cou...

Sachant qu'il hallucinait totalement, il se retourna pour demander de l'aide à Mya, il fallait que tout cesse rapidement...


EuHuum! Euuuh, Mya... Mya... Putain toi aussi?

Quand il s'était retourné il avait regardé Mya, et tout semblait normal, Au premier Mya son visage sembla lui aussi se transformer, il ne bougea pas et seule une injure sortit de sa bouche.

Les colonnes de fumées microscopiques qui se tranformaient en long poil arrivèrent puis ce fut au tour de sa tete de changer, sa bouche se transforma en babine retroussée sur des caninnes acérées, et au final elle avait la tete d'un Hyene...

Prit au dépourvus, le Caporal resta la bouche grande ouverte devant la hyene se voyant en renard et tout en s'immaginant voir passer la barque le long de l'eau, un renard et une hyene à son bord...
avatar
Caporal

Messages : 225
Date d'inscription : 14/12/2008
Localisation : Au bar de Polaris... *Brup*

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le voyage des félins...

Message  Mya Asuka le Mer 11 Mar - 14:51

Mya ramait en silence à son bout de pirogue. Capo lui tournait, par la force des choses, le dos, ce qui lui convenait tout à fait. Il n'arrêtait pas de gratter les piqûres et brûlures de ses avant-bras, ce qui n'allait certainement pas arranger les choses et qui plus est lui laisser de vilaines cicatrices. Mais peu importait du moment qu'il ramait. Il avait comme à son habitude l'air agité et marmonait de temps un temps un discours inaudible.

Ils avançaient à un bon rythme, ce qui n'était pas pour lui déplaire. Les marais étaient en vue et cette exécrable journée allait pouvoir toucher à sa fin.

Diego s'agitait de plus en plus.

Alors que l'embarcadère est en vue, il se retourne subitement, le regard hagard et les yeux étonnemment écarquillés malgrès les énormes abcès des blessures de son visage, la bouche grande ouverte.


EuHuum! Euuuh, Mya... Mya... Putain toi aussi?

Mya resta stoïque. Elle posa sa rame dans le fonds de la pirogue, ignora magistralement capo et descendit dans les marais dont la profondeur lui arrivait aux hanches, prenant son sac avec elle, et le plantant là.


Bon je continu à pieds, ramène la pirogue au sec dans le hangard du port et pense sérieusement à consulter...

Traversant les portes de Polaris, elle prit son commo pour faire son rapport à Lesath.
avatar
Mya Asuka

Messages : 109
Date d'inscription : 27/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le voyage des félins...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum