La serre et ses secrets

Aller en bas

La serre et ses secrets

Message  Alice Darell le Mer 18 Fév - 10:27

A la fin d'une journée de travail, il n'était pas rare de voir Alice rester dans la serre après tout le monde, surtout lorsqu'elle dirigeait un groupe d'herboristes. Compter les sacs de feuilles triées, les sacs de feuilles non triées, vérifier que les outils étaient bien rangés de même que les produits finis, préparer le travail du lendemain... C'étaient autant de tâches qu'elle se plaisait à finir tranquillement alors que la plupart des travailleurs de la communauté se réfugiaient au No Futur, comme si être confrontée au fruit de leur dur labeur était pour elle une manière de se détendre.

Mais ce soir-là, la Gardienne ne s'attardait pas que pour son seul plaisir. Elle avait promis de "discuter après le boulot" et elle attendait donc aussi, non sans une certaine curiosité, que le moment soit jugé opportun par son interlocuteur. Mais peut-être avait-elle rêvé éveillée et ne viendrait-il pas la trouver... Cela ne l'aurait pas vraiment choqué, au contraire...
avatar
Alice Darell

Messages : 199
Date d'inscription : 27/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La serre et ses secrets

Message  Caporal le Mer 18 Fév - 10:32

La porte en verre de la serre s'ouvre et dans un coup de vent le Caporal s'engouffre dans la serre, endroit merveilleux, ou il fait on chaud et ou pleins d'espèces differentes poussent le long des murs.

Il fait quelques pas regardant de droite à gauche puis arrive au niveau de Alice, il se présente.


Bonjour Alice, c'est Capo, me v'la en personne héhé, alors c'est ici que tu traines quand nous on rejoint le bar après le travail... Tu fais des heures supp quoi, t'essayerais pas d'etre bien vue du patron toi? Heuuu enfin, bref, ça va?
avatar
Caporal

Messages : 225
Date d'inscription : 14/12/2008
Localisation : Au bar de Polaris... *Brup*

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La serre et ses secrets

Message  Pissenlit le Mer 25 Fév - 2:42

Pissenlit arriva à ce moment-là dans la serre. Il fut surpris de la présence de Caporal, mais les deux hommes s'appréciaient ... Même si cela faisait quelques temps qu'ils ne s'étaient pas croisés, absorbés qu'ils étaient dans leurs tâches respectives.

Tin, qui vala ? Caporal ! Comma l'y va ?
Què tu fais vé Alice da la sè à c't'heu là ? C'est pas to nabitu d'tainer da l'coin, sutout à des heu paheilles !
Afin ... Pissenlit l'est désolé d'toubler vot' covessatio, mais l'y da discuter boulot vé Alice ... Y a un pobè vé ces plates-là (il désigne au hasard une des espèces qui pousse sous la toiture), et l'y faut qu'o décide de c'qu'o va fè vé elles ...
A tout cas, Pissenlit l'est heuheux d'ava 'touver Caporal, l'y popose qu'on s'etouve au ba dès qu'Alice et Pissenlit l'y zauho fini ...(Clin d'oeil à Alice, genre "pas de problème, on va pouvoir discuter tranquilles sans lui") Ca l'y dit à Caporal ?
avatar
Pissenlit

Messages : 132
Date d'inscription : 08/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La serre et ses secrets

Message  Caporal le Mer 25 Fév - 22:30

Se penchant vers la plante

Un blem avec ça???

Se penche plus avant

Ahhhhh oui je vois, mon dieu que c'est moche, je crois que je vais m'installer ici pour la nuit, tous les trois on peut peut etre reussir a changer ce truc en un ...

Sentant le regard pesant sur lui de ses deux interlocuteurs, le Caporal se relève et explose de rire

MOUHAHAHAHA, je déconne, allez j'me casse a plus tard au bar, Alice au plaisir...

Puis il s'en va content de lui!
avatar
Caporal

Messages : 225
Date d'inscription : 14/12/2008
Localisation : Au bar de Polaris... *Brup*

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La serre et ses secrets

Message  Alice Darell le Jeu 26 Fév - 17:01

La jeune femme retint un loooong soupir quand Caporal entra et vint jouer les troubles fêtes encombrants. Comme s'il en avait quelque chose à faire de ce qu'elle faisait tandis qu'il se saoulait ! Elle était sur le point de répondre, sur un ton contrarié et probablement un peu abrupte, quand Pissenlit arriva lui aussi et s'occupa d'expliquer gentiment au grand gamin qu'il était indésirable. Alice ne comprit rien, sinon son intention - et encore, grâce aux gestes - mais heureusement, il semble que cela réussit à pénétrer dans le crâne épais de Caporal qui finit par s'éloigner en riant.

Un peu agacée mais néanmoins soulagée, la Gardienne reprit donc machinalement son inventaire, pour se donner une contenance en attendant que l'importun soit suffisamment loin. Elle ne savait pas très bien comment entamer la conversation et elle craignait toujours d'avoir de sérieux problème de compréhension. Et puis elle se lança... Elle posa un sac sur une table et se tourna vers le jeune homme, en prenant la parole avec son bel et étrange accent...


- Vous voulez me dire quelque chose...
avatar
Alice Darell

Messages : 199
Date d'inscription : 27/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La serre et ses secrets

Message  Pissenlit le Ven 27 Fév - 3:41

Inutile de tourner autour du pot. Il avait décidé de lui faire confiance, à elle seule pour l'instant, et il n'y avait plus personne à part elle et lui dans la serre. Pissenlit se lança, décidé à en finir avec cette duperie généralisée.

Oui, je voulais vous révéler que la façon de parler que j'utilise habituellement n'est qu'une muraille que j'ai établi avec les autres pour me protéger.

Cette phrase avait été répétée cent fois, mille fois dans sa tête avant d'en être enfin sortie. Combien de temps avait-il passé à réfléchir à la meilleure façon de révéler son secret ?
Soudain, il lui apparut qu'il avait fait le bon choix. Alice était l'infirmière. Avant le crash, Pissenlit avait eu l'occasion de discuter avec tout un tas de spécialistes en psychologie, psychiatrie ou psychanalyse ... Les médecins étaient peut-être toujours formés à ce genre de choses, ou au moins avaient-ils sûrement une sensibilité plus forte aux problèmes de l'esprit.
Tout ça lui apparaissait de plus en plus confus. Autour d'eux s'était installé le silence ; Alice devait probablement réfléchir à comment répondre à Pissenlit, tandis que lui se perdait dans ses pensées d'une complexité inégalable, attendant d'en être tiré par une réponse de sa confidente.
avatar
Pissenlit

Messages : 132
Date d'inscription : 08/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La serre et ses secrets

Message  Alice Darell le Mer 4 Mar - 3:15

Elle n'avait donc pas rêvé... Mais malgré le fait que la preuve était fournie en même temps que l'aveu, elle avait encore du mal à y croire et à réaliser. Pourtant, maintenant, elle saisissait parfaitement ce qu'il disait !

Alors, elle essaya de comprendre. Une protection contre les autres ? Etrange manière de se protéger... Et pourquoi ? Craignait-il de se dévoiler et préférait-il donc jouer un rôle qui lui permettrait de conserver une certaine distance avec ses interlocuteurs – auquel cas c'était plutôt réussi, mais pourquoi le lui avouer à elle ? - ou était-ce quelque chose de plus profond ?

En un mot, l'idée paraissait compliquée... et à présent, Pissenlit était perdu dans ses pensées...

Doucement, prudemment même, Alice s'enhardit cependant à le questionner, tant pour tenter de comprendre les raisons de ce comportement étonnant qu'il venait de décrire que pour tenter de comprendre ce qui l'inciter à les rendre accessibles.


- Pour vous protéger... contre quoi ? Et... pourquoi moi ?

Inconsciemment, elle se sentait touchée de sa confiance, mais elle ne savait pas très bien ce qu'il attendait qu'elle en fasse... et ce petit malaise s'entendait légèrement dans son accent plus prononcé que d'habitude et son français moins assuré. Elle le regardait toutefois droit dans les yeux, comme si pour elle, c'était la manière la plus naturelle du monde de parler d'un sujet sérieux.
avatar
Alice Darell

Messages : 199
Date d'inscription : 27/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La serre et ses secrets

Message  Pissenlit le Mer 4 Mar - 14:48

C'est une barrière contre ... la folie de ce monde. Déjà avant le Crash, j'avais été victime des fous, de ceux qui vous prennent pour un héros puis vous délaissent quand ils comprennent que vous n'en êtes pas un. Et lorsque je me suis réveillé, dans l'hôpital, et que j'ai vu Lafleur morte ... Je me suis dit que ça allait recommencer, pire qu'avant. En écoutant la radio, j'ai compris que mon pressentiment était justifié. Alors j'ai élaboré cette technique ...
C'est fou, mais lorsqu'on réussit à passer pour un débile léger auprès des autres, on évite d'être victime de leur folie à eux. On n'apparaît plus que comme un élément négligeable, dont la présence ne peut pas être lourde de conséquences.

Et ...

Je vous ai choisi car vous m'avez semblé être digne de confiance. Et accessoirement, parce que j'apprécierais d'avoir un avis médical sur mon problème.

Pissenlit continua à fixer des yeux Alice comme il l'avait fait pendant tout son laïus. Il attendait n'importe quoi de l'infirmière qui puisse l'aider à trancher : fallait-il qu'il révèle à tous son problème ?
avatar
Pissenlit

Messages : 132
Date d'inscription : 08/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La serre et ses secrets

Message  Alice Darell le Jeu 5 Mar - 1:29

Malgré son élocution améliorée, une bonne partie des explications de Pissenlit restait assez obscure pour Alice. Ce n'était plus vraiment un problème de langue, mais plutôt une incompréhension du contexte... Elle avait l'impression qu'il lui décrivait un monde dont elle ignorait tout, comme cela lui arrivait souvent, d'ailleurs, quand les gens lui parlait de leur vie avant-crash. Elle supposa donc qu'il était question de cela en l'occurrence, et elle se concentra davantage sur la suite... qu'elle ne pouvait contredire... “Pour vivre heureux, vivons cachés !” Cette maxime existait aussi dans sa langue et c'était finalement ce que son interlocuteur avouait faire...

- ... Et accessoirement, parce que j'apprécierais d'avoir un avis médical sur mon problème.

Cette dernière phrase, cependant, attira particulièrement l'attention de la jeune femme et sa réponse fut immédiate tant elle lui paraissait évidente :

- Ce n'est pas un problème ou une maladie. C'est un choix.

A peine avait-elle fini sa phrase qu'elle se rendit compte qu'elle avait peut-être répondu trop vivement alors que le jeune homme donnait l'impression de chercher une forme de réconfort. Elle marqua donc un court temps d'arrêt, pour chercher ses mots, puis elle tenta de délayer son propos, sur un ton plus posé, même si le vocabulaire semblait lui faire défaut.

- Vous savez parler normalement, donc on ne peut rien à faire pour vous guérir. Vous n'êtes pas malade... Et si vous préférez que les gens pensent que vous êtes... “petit”... si vous êtes mieux comme ça... pourquoi faire autrement ? Tout le monde a des secrets qu'ils ne disent qu'aux personnes qui ont leur confiance. C'est normal. Votre secret est... différent... Mais ce n'est pas grave. Et si vous préférez le dire à tout le monde pour être mieux, vous pouvez choisir.

Elle n'était pas très sûre d'être claire, mais ce n'était pas facile de parler philosophie dans une langue étrangère... Alors elle interrogea Pissenlit du regard, en quête d'un signe qui lui montrerait qu'il avait compris ce qu'elle voulait dire... voire qu'elle avait répondu à sa question tacite.
avatar
Alice Darell

Messages : 199
Date d'inscription : 27/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La serre et ses secrets

Message  Pissenlit le Ven 6 Mar - 14:32

Pissenlit sourit à Alice, puis lui fit une accolade en lui disant tout simplement :

Merci.

Puis il souhaita une bonne nuit à Alice et partit tenir la promesse qu'il avait faite quelques minutes plus tèot à Caporal, laissant l'infirmière seule avec ses pensées et la douce compagnie des plantes de la serre.
avatar
Pissenlit

Messages : 132
Date d'inscription : 08/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La serre et ses secrets

Message  Alice Darell le Ven 6 Mar - 14:54

La jeune femme se figea et se crispa lorsqu'il la prit dans ses bras, complètement prise de court par une telle réaction, qu'elle n'osa pourtant pas réprimer physiquement bien que ce soit le premier réflexe qui lui vint. Et même lorsqu'il la lâcha, elle ne bougea pas, choquée de ce contact qui lui semblait totalement incongru.

- Merci.

Elle lui répondit d'un semblant de sourire maladroit... et le regarda partir, toujours déroutée, comme si elle se demandait ce qu'il s'était passé. Au moins, il avait l'air satisfait... Il lui fallut néanmoins quelques longues minutes de solitude et de silence pour conclure que c'était là l'essentiel et pour reprendre une activité quelconque. Pensive, elle finit donc par ramasser ses affaires et quitter enfin ce lieu où planait encore pour elle une atmosphère plus que bizarre...
avatar
Alice Darell

Messages : 199
Date d'inscription : 27/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La serre et ses secrets

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum