Sur la place publique...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Sur la place publique...

Message  Jérémiah le Dim 1 Fév - 14:31

Jérémiah avait mis une caisse au milieu de la place centrale et comme à l'époque de Tombstone se mit dessus et commença son exposé à la foule qui commençait à s'agglutiner.


"Hum....Citoyens..Citoyennes...l'heure est grave, je me présente ici en tant qu'ex-membre Trium Virat et porte parole de La Meute, l'heure est grave car nos ennemis les Sénobytes ne sont jamais loin de nous et nous nous devons de rester soudé pour notre survie. Cependant, je tiens à taire des rumeurs faussement et rondement bien mise en place pour discréditer moi et les miens. Je vous pose le tableau. Revennons quelques lunes en arrières avec les sénobytes qui brûlent notre cité minière d'Iron Maïden. A ce moment, là certaines personnes croient aux dires de ces pillards comme Fucker et surtout Marquise aujourd'hui décédés. A ce moment là et vers la fin de la lune, certaines personnes de mon entourage comptent rejoindre les Sénobytes pour leurs belles paroles.

Erreur de jeunesse...maladresse de survivant débutant..je me dois de les raisonner tout en gardant la sécurité de la communauté jusqu'à la fin et au début de la lune. De cela entrer en contact avec les sénobytes pour essayer de gagner du temps et de voir leurs ambitions. Nous avons longuement discuter et j'ai vu l'étrangeté de leurs parole..des gens illogiques et complétement drogués. Ils me proposaient de livrer le récent chef de communauté Lésath en échange d'une alliance avec eux. Ne voulant pas livrer le Roarim aux Sénobytes..je gagna du temps en négociant juste son exil. Il voulait que cela se fasse à la fin de la lune. Il me fallait gagner un maximum de temps pour anticiper le départ de certains par le remplacement d'autres au sein du groupe de défense pour éviter la chute de notre communauté.

Alors je négocia..parlementa...et aussi je raisonna ceux qui voulaient les rejoindres grâce à mon expérience de la Survie et mon raisonnement...puis survint quelques choses qui m'aida énormement dans mon conseil auprès des miens: l'assassinat de Marquise sous nos yeux. Tout était clair maintenant pour mes compagnons et rien ne serrait fait avec ces barbares. cependant la discusion ne resta pas secrète et des bruits arrivèrent aux oreilles de Lésath peu de temps après l'évènement.

Depuis, le nouveau chef de la communauté, malgrès les efforts de notre groupement et la volonté d'union intergroupe, reste paranoïaque et pense que moi ou l'un des miens vont essayé de le revendre ou de le destituer ou pire l'assassiner. Je dit ici aux regards de tous! des esprits du Corpus et devant la sainte prophétesse Ariel que rien n'est fait pour cela..bien au contraire...l'expérience nous a montrer les erreurs et je soutien personnellement le nouveau chef de commuanuté comme je l'eut fait il y a bien des lunes lors du conseil du Trium Virat sous le gouvernement de celui-ci avec Ema et Ankou lui même.

Je réaffirme mon attachement à cette personne et surtout à son travail de gérance...et non de diplomatie..Ariel nous en préserve....c'est un bon chef de communauté mais il faut qu'il arrête sa volonté à vouloir détruire notre Meute..sa vendetta...nous sommes en grosse partie les batisseurs de cette commuanuté. Chaque briques, chaque planches a été l'oeuvre de l'un des miens, les meilleurs défenseurs sont issus de ma tribu et assurent avec moi le mur qui nous protège tous. Je ne veux pas que ton Ego...Lésath si tu m'entends..détruise notre communauté. Citoyens, mes amis, mes frêres voici la vérité tel que je l'ai vu et ressenti. Les vérités diffèrent selon les référentiels et les points de vue...et je comprendrais que certains l'aient vu différement mais je suis l'un des principals témoins et acteurs de cette affaire et je pense avoir un jugement impartial et intégre.

En attendant le réveil de Lésath je vous prie de retourner à vos postes de travail pour assurer notre Survie. Merci.

Nardin.
avatar
Jérémiah

Messages : 254
Date d'inscription : 21/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la place publique...

Message  Alice Darell le Dim 1 Fév - 23:41

Et voilà... Jeremiah n'avait pas fait d'âneries depuis au moins une heure. Ça le démangeait. Alice, du haut du chemin de ronde, écouta son discours... et un sourire mauvais se dessina sur ses lèvres... Il venait encore de gagner des places sur la liste des personnes qu'elle avait envie de tuer...

Ce n'était pas dans ses habitudes, mais là, elle ne pouvait faire autrement que de répondre. Ca tombait bien : elle était bien placée pour le faire. Elle s'approcha un peu plus de la balustrade et répondit d'une voix forte et claire avant que le bédouin ne soit bien loin, animée par une colère froide que son accent étranger portait à merveilles.


- C'est bien Jeremiah ! Vous dites enfin à tout le monde que la Meute a voulu rejoindre les Sénobytes. Vous dites aussi que la Meute a voulu vendre Lesath aux Sénobytes alors que la communauté pouvait se battre contre eux. Et vous dites que la Meute a changé d'avis parce que les Sénobytes ont tué Marquise... Alors, la Meute a pensé que c'était peut-être un peu dangereux de s'allier aux Sénobytes à ce moment-là... Et vous dites aussi que vous êtes surpris que Lesath n'a pas confiance en la Meute ? Et vous dites que c'est une bonne raison pour que les habitants fassent confiance à la Meute maintenant qu'ils savent ça, alors que Lesath, pour l'unité de la ville, ne l'a pas dit avant ? Vous pouvez dire directement que vous êtes un gros con et un traitre aussi...
avatar
Alice Darell

Messages : 199
Date d'inscription : 27/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la place publique...

Message  Althéa Vestrit le Lun 2 Fév - 21:50

Althéa, surprise par la virulence du ton d'Alice, réfléchit, puis s'avance.

Dis-moi, chef... Ta déclaration, t'aurais pas pu la faire y a 2-3 lunes ? Genre avant qu'les Sénos s'fassent dézinguer ? T'penses pas qu'ça aurait fait plus crédible ? Parce que là, c'est à s'demander c'que t'as sous ta djellaba...
avatar
Althéa Vestrit

Messages : 76
Date d'inscription : 27/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la place publique...

Message  Jérémiah le Lun 2 Fév - 22:23

Jérémiah attendait cela car les partisans de Lésath était aussi présent et il dit:

" Ce n'est pas de la Meute dont je parle mais du conseil et de sa légitimité..vous ne m'avez pas bien entendu je pense..et vos sentiments amoureux sont trop fort pour affirmer une once de vérité de ce que tu affirmes Alice! Toi et ta morale de merde tu te la fourre au fond du fion et je reste poli..pour une fois que tu l'ouvres c'est pour chier de la merde. Bon! la chamelle de toi! Primo je ne parle pas pour tout mes pairs et j'expose simplement les faits..si bon te semble que j'ai trahi une communauté que je veux sauver..tant bien à toi..je te dirais seulement Alice..de retourner auprès de ton cher mari pour qu'il s'occupe un peu de toi!

Ensuite, je n'ai fait que parler aux sénobytes..rien de plus et ce fut peut être mon erreur..mais si je ne l'avais pas fait..vous seriez à l'heure actuel six pieds sous terre et moi avec! Nardin!

et tu dis:
"alors que Lesath, pour l'unité de la ville, ne l'a pas dit avant ? "

Il pouvait très bien le dire puisqu'il était au courant via le conseil de la discusion avec les "Sodomites" mais cela il ne la pas fait....et je laisse aux personnes en penser ce qu'elles veulent je ne suis pas la pour juger ni faire de la morale.

Je prône la survie sous toute ses formes, et s'il fallait mettre en exil quelqu'un pour sauvegarder une communauté, moi y compris, je le ferais. Certain comme ton homme ne comprenne pas ce sens du sacrifice...il ne comprend pas le sens de La Meute....je ne peu pas l'en blâmer..il a été bouleverser par les Génocides de Yellow Roar et aussi la disparition successive de ses amis survivants...c'est un homme rempli de douleur et qui pense à sa survie avant tout. Je ne pense pas comme lui...je pense différement pour une nouvelle civilisation..où tout le monde regardera son prochain comme sa famille...où les enfants pourront vivre sans se soucier de rien..car le groupe serra là....compter les uns sur les autres et parfois faire des sacrifices pour le nid. Tel une fourmilière sans reine, nous ne formerons qu'une Unité.
Muad dib!


PS: Althéa, tu es des notres et tu comprendrais mieux cela en écoutant un peu ton âme soeur dixit: courant de pensée de la Meute.
avatar
Jérémiah

Messages : 254
Date d'inscription : 21/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la place publique...

Message  Alice Darell le Lun 2 Fév - 22:54

La jeune femme manqua de s'étouffer devant autant de mauvaise foi, voire de passer par dessus la balustrade pour bondir sur le bédoin. Nul doute que si elle avait mieux maîtriser le français, elle n'aurait pas perdu de temps pour exprimer sa façon de pensée. Mais l'énervement ne lui permettait pas de formuler des phrases correctes. Elle dut donc se calmer, malgré elle, difficilement. Finalement, elle inspira profondément et répondit d'une seule traite, non sans réussir tout à fait à éviter les fautes, mais avec conviction et éloquence :

- Les Sénobytes ne pouvaient PAS prendre la ville ! Sinon ils l'auraient fait ! VOUS n'avez RIEN fait pour l'éviter ! Et Lesath était prêt à se sacrifier, LUI ! Mais quand vous avez vu Marquise mourir, vous avez compris que vous ne pouvez pas faire confiance aux Sénobytes. Alors vous avez demandé à Lesath de ne pas partir. Seulement parce que vous savez que je partirai avec lui, et que d'autres Gardiens aussi pouvaient le suivre. Et alors oui, à cause de vous, les Sénobytes auraient brûlé la ville parce qu'il n'y avait plus assez de Gardiens ! Mais Lesath est resté, malgré votre trahison, quand vous avez enfin compris ! Pour sauver la ville !!!
avatar
Alice Darell

Messages : 199
Date d'inscription : 27/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la place publique...

Message  Lesath Shaula le Mar 3 Fév - 1:05

Alors qu'Alice venait à peine de répondre à Jérémiah un applaudissement bruyant et continu brisa brusquement le silence et la tension qui commençaient doucement à s'installer sur la place de Polaris . Sortant d'un coin d'ombre situé entre deux batiments sur la droite du bédouin d'ou il avait écoute sa tirade , Lesath s'avanca à son tour sur la place publique afin de commenter les délires du porte parole de la Meute :

- Quelle verve , quelle envolée , franchement je ne regrette pas d'etre venu assister au deuxième acte de la pièce de Moustakoff . Quelle belle histoire , quel courage héroique mon cher Jérémiah . Haaa je trouve vraiment que ce Lesath est un enfoiré de première et qu'il devrait te baiser les pieds pour tous tes bienfaits ...

Chassant alors son sourire ironique de son visage et observant le bédouin droit dans les yeux Lesath reprit alors sur un ton dur et plus que sérieux :

- Bon fini de jouer . On va reprendre point par point le tissu de foutaises que tu viens de nous sortir afin d'expliquer ce qu'il s'est réellement passé .

Lors du siège de Polaris , en tant que porte parole de la Meute tu as négocié avec les sénobytes . Sans accord du Conseil , sans vote ni consultation , sans aucun droit ni aucun respect pour la population de cette cité ou pour ses regles qui malgre ses craintes avait décidé courageusement de lutter tu es allé me vendre à nos ennemis . Tu as négocié avec eux ma mort afin de t'emparer de la ville pour ensuite la leur livrer . Car bien que tu aies " oublié " de le dire il n'y a pas que moi que tu lachais dans l'affaire mais tous ceux qui étaient opposés aux sénos .

Mettons de coté ma gueule et voyons ce qui se serait passé pour les autres résidants des lieux . En admettant que tout le monde choississe de rester à son poste malgre ce coup d'état , car c'est bien de ça dont il était question , que seraient devenus les gens qui avaient osé répondre aux séno ? Que serait il arrivé par exemple ... à Machette qui avait clairement exprimé son désir de les combattre ? Ou a Iridium dont il demandait la tete pour espionnage sur le fleuve au sud de Polaris ? Et le premier pretexte de cette guerre débile n'était pas le fait qu'on leur avait " arraché " Mya Asuka ? Bien sur apres quand j'ai pris la défense de ces deux la c'est ma tete qu'ils ont exigé mais crois tu vraiment qu'ils les auraient oublié ? Et encore j'en zape pas mal car il y a eu plus d'un gars dans la ville pour montrer sa détermination face à la barbarie et la soif de sang des Serpents . Comment les aurais tu protéger Jer alors que tu venais de jeter la division au sein meme de la ville et d'affaiblir encore notre défense .

D'ailleurs , et cette fois je parle aux memrbes de la meute , combien parmis vous était au courant du plan d'évasion au cas ou les Sénobytes attaqueraient la ville apres mon départ ? Tous je suppose , Jérémiah ne vous aurez pas laissé derrière lui en fuyant quand meme ...


Plus il parlait et plus le ton de Lesath se faisait dur et froid :

- Je ne ferais aucune réflexion sur la part prétendue active que tu as pris dans notre défense . Tous ceux qui était alors armes au poing sur les murs se souviennent qui à organiser et diriger tout ça . Pas une seule fois tu n'es venu pour proposer une stratégie pour lutter , pas une seule fois tu n'as ne serait ce qu'essayé d'organiser quoique se soit . Tu te pissais dessus dans un coin et tu es allé voir les séno dans l'espoir d'augmenter tes chances de survie . C'est tout .

Tu dis ensuite que tu as négocié pour gagner du temps ? Ha ha ha j'en rirais presque si ce n'était pas aussi affligeant . Tu n'as rien négocié d'autre que ma tete et la chute de Polaris . Tu ne cherchais pas à gagner le moins du monde du temps mais tu espérais obtenir l'amitié des séno en me livrant ... Pardon en obtenant pour moi l'exil bien sur je n'avais que jusqu'à la fin de la lune pour partir et naturellement le fait que les séno s'étaient divisés en 2 groupes dont chacun attendait à 5 lieux de part et d'autre de Polaris prouve bien quel genre d'accords avaient été passé .
Mais apres tout ils t'avaient donné leur parole qu'une fois moi dégagé ils ne feraient rien à la ville ... Et tu as été assez con pour les croire . Alors bien sur quand ils ont collé une balle dans la tete de Marquise et de Yaka ça t'a pour une fois fait réfléchir . Un vrai miracle somme toute . Tu t'es rendu compte qu'une fois la défense affaiblie par mon départ et celui d'autre personnes qui seraient écoeurées par tes façons de faire peut etre que les séno n'auraient plus besoin de discuter . Peut etre qu'ils n'auraient plus besoin de négocier avec toi . Et c'est ainsi qu'encore une fois la peur t'a fait trahir tes tout nouveaux alliés .
Ageia est ensuite venue me supplier de rester , puis c'est Sunetra qui est venue pour me présenter platement ses excuses en son nom mais également en celui de la Meute . Je pense que si elles ne l'avaient pas fait j'aurais hais totalement ce groupe meme ceux qui n'avait pas participé . C'aurait été injuste certes, mais ça aurait été humain apres une telle bassesse ... Quoique de mémoire , et pour mes rancunes elle est excellente je précise , tu m'as bien balancé au visage que TOUTE la Meute était derrière toi Jer .
Néanmoins pour l'unité de la ville j'ai décidé de rentrer mes griffes , pour nous permettre de tenir ENSEMBLE j'ai enfoui ma rancoeur d'avoir été trahis par les membres du Conseil avec qui je travaillais tous les jours et enfin pour que la division n'éclate pas dans nos rangs je n'ai jamais parlé de cette histoire à la plupart des citoyens et habitants de Polaris . Si j'avais voulu ta tete ou celle de la Meute ça m'aurait été facile une fois les séno au loin . Mais la encore je n'ai pas voulu excercer un droit de vengeance sur ceux qui avait trahi , dans l'interet de Polaris . Mais plus je t'entends parler et plus je me dis que j'ai eut tord .


Lesath laissa quelques secondes le silence s'instaurer avant de reprendre :

- Enfin le dernier point que j'aborderais a été rélevé par Althéa pourquoi exposes tu toute cette affaire maintenant ? Est ce parceque suite à un bilan sur les 6 derniers mois d'activité au sein du Conseil , ou meme Ageia et Sunetra n'ont pas pu te défendre face aux faits , il a été constaté que tu ne t'étais occupé d'AUCUN dossier pendant toute cette période et que je t'ai annoncé que tu allais en etre viré pour ton incompétence ? Est ce parceque les Séno ont été affaibli par la mort de 9 d'entre eux et que tu sens ton courage revenir à grands pas ?

A nouveau le ton de voix de Lesath changea et devint glacial :

- Ou est ce une autre façon de provoquer le chaos dans la ville alors que des rumeurs comme quoi ils se rapprochent à nouveau de nous se font de plus en plus présentes ?

Se détournant de Jérémiah dont la simple vue donnait des envies de vomir Lesath se tourna vers Alice et d'une voix un peu moins cassante lui dit :

- Ne tombe pas dans son jeu . Le coupable c'est lui ce n'est pas la Meute . Il tente de faire passer l'idée que je la martyrise histoire de ne pas etre seul et d'avoir quelques soutiens au cas ou je déciderais de lui tomber dessus meme si en un sens il a raison je n'arrete pas de grignoter son pouvoir ...
Quand on fait les comptes , 4 des 5 conseillers qui dirigent la ville sont de la Meute , sur 9 membres que compte cette affinité Jérémiah , Shaina , Ageia , Mya Kellel et normalement Sunetra sont chefs de groupe soient les deux tiers des membres de la meute . Niveau armes enfin , les menbres de la Meute qui font partie du groupe de défense sont tous équipés d'armes tres performantes . Bon bien sur je leur ai pas donné ma kalach , ni ma chemise , et je n'ai pas obligé Althéa a leur filer sa mitrailleuse ... Quelle injustice n'est ce pas ?


Se retournant vers le bédouin une dernière fois , Lesath le regarda à nouveau droit dans les yeux avec un mépris qu'il ne cherchait meme plus à dissimuler :

- Je te déconseille vivement de réinsulter Alice en ma présence . Car la il ne sera plus question de Meute , du Conseil ni meme de Polaris , ça se reglera juste entre toi et moi .



PS : Althéa n'est pas membre de la Meute Jer donc elle ne peut lire vos messages internes ... Pourquoi c'est moi qui doit te le signaler d'ailleurs :p
avatar
Lesath Shaula

Messages : 555
Date d'inscription : 17/11/2008
Localisation : Polaris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la place publique...

Message  Iridium le Mar 3 Fév - 4:07

Iridium avait tout entendu de la conversation mais contrairement à son habitude il avait fermé sa gueule et était resté en retrait sans être vu des autres. Il avait ressenti dès la prise de parole de Jérémiah que quelque chose d'important pour le devenir de Polaris allait se passer. En mal ou en bien il ne le savait pas encore cependant les tensions et conflits qu'il avait pu entrapercevoir durant de nombreuses lunes risquaient d'éclater au grand jour. Et là, à entendre les paroles des uns et des autres ou chacun repoussait sur l'autre la faute il vit une centaine de lunes se disloquer et se désagréger petit à petit.... 100 lunes qu'il avait fui Tombstone avec ses frères et sœurs de la meute et qu'il avait trouvé au Passage renommé Polaris une seconde patrie. 100 lunes qu'il s'était dévoué corps et âme à défendre cette cité malgré les agressions extérieures. 100 lunes qu'il voyait ses amis, ses proches mourir. Parfois par maladie, parfois lâchement agressé par les serpents, les hyènes ou autres coyotes qui trainaient dehors, parfois par lâcheté ou traitrise aussi. La vie était cruelle il le savait bien mais il avait toujours espéré que l'unité régnerait dans son proche entourage. Et là devant ses yeux s'entredéchiraient son chef historique de toujours Jérémiah, ses camarades du groupe de défense et son chef de communauté. A les entendre, c'était un concours de qui pisserait le plus loin, il était d'ailleurs pas certain de pouvoir trouver un vainqueur, surtout qu'il avait toujours gagné chacun des concours organisés au sein de la meute...

Il est évident que pas mal de décisions du conseil avaient été à ses yeux forts peu judicieuses et c'était un doux euphémisme... Ouai carrément nulles à chier fallait le dire.... Y'avait pas à tortiller du cul. Mais bon, Polaris avait tant bien que mal survécu et même fait face au groupe le puissant du désert et la cité n'avait pas rompu. C'était la preuve à ses yeux que y'avait quand même des trucs qui allaient dans le bon sens. Il était même plutôt très content dernièrement car il lui semblait que ses remarques concernant l'équipement dont les armes, qui étaient à ses yeux sa première préoccupation, ou les formations avaient été globalement suivi. Non vraiment, il avait la sensation d'avoir été écouté sur ce point là. Un nombre non négligeable de gens étaient en train d'être aguerris pour défendre les intérêts de la cité. Si l'on comparait aux lunes lorsque les sénos étaient en face de nos remparts, nos gars n'avaient vraiment plus rien à voir et il était content de voir qu'on allait enfin prochainement sortir de nos murs et lutter contre ces putins de consanguins de sénos. Alors ouai coté armes ça allait pas du tout assez vite à son gout, ouai il avait envie de botter le cul de Lésath 2 fois par lunes pour lui demander " ET CE PUTIN DE CHARBON IL VIENT QUAND CONNO ? " mais bon il se retenait car il devait pas connaître toutes les subtilités... Et puis, bien que rustre sur certains points... Ouai sur presque tous les points on pouvait même dire. Il savait que l'unité était nécessaire dans ce monde impitoyable. Si il comparait les 30 dernières lunes avec les 70 premières, il avait vraiment l'impression que les choses bougeaient plus vite depuis la mort de l'Ankou la tepu. Ouai c'était son p'tit surnom intime à celui la. L'Ankou, le mec qui nous avait tous laché comme des merdes pour aller pactiser avec les sénos, le mec qui avait fait tué une demi douzaine de polariens inutilement juste par pure cupidité, le mec enfin qui avait filé le portatif d'Emily D'apparat aux sénos. Il avait pas trop de reproches à faire à l'Ankou de son vivant mais les 3 dernières lunes de sa vie avait suffit à le maudire sur 10 générations.. Générations qu'il n'avait pas d'ailleurs...

Les bâtiments nécessaires à la réparation des armes qu'il n'arrêtait pas de demander ne se construisait jamais. Non seulement, l'ingénieur était pas foutu d'agencer correctement les bâtiments dans la cité mais il avait l'impression que ça trainait et prenait toujours des proportions et du temps fou pour des résultats médiocres.

Oui tout ça pour dire qu'il voyait quand même de nettes améliorations dernièrement. Bon ouai c'était pas parfait c'est certain mais on était parti si bas que la moindre amélioration notable avait des allures de prophétie .Ce putin de conseil dictait toujours ses lois à la con. Ses non-lois pourraient on dire vu l'opacité qu'il y règne. Il avait beau être gardien et citoyen de Polaris depuis pas mal de temps, c'était pas pour ça qu'il avait une meilleure idée de la situation géopolitique des environs. Heureusement qu'il restait pas mal de temps à la vigie et qu'il en profitait pour écouter la radio. Ça permettait de se tenir au courant même si les trois quarts des personnes qui l'utilisaient racontaient de la merde... Parmi tous ces ragots et rumeurs y'avait toujours un peu de vérité qui se cachait.. Bref tout ça pour dire que ce putin de conseil il pouvait difficilement le blairer.. C'était surement nécessaire à la survie mais il pouvait pas le blairer c'est net. Trop d'opacité, trop d'embrouilles.... Et voilà que ses membres s'entredéchiraient publiquement en pensant que les citoyens de Polaris allaient avoir une idée concrète de la situation? Lui il était membre de la meute, il les connaissait personnellement et si y'avait un citoyen qui n'était pas dans le conseil et qui pourrait avoir des infos c'était surement lui. Or, il n'avait aucun avis tranché sur la question. Il se demandait vraiment comment les autres citoyens surement bien moins au courant que lui, ce qui est peut dire, allaient pouvoir démêler le faux du vrai dans leur pseudo argumentation de politiciens véreux. Si on devait résumer ses pensés en un mot Iridium aurait surement choisi déception. Déception tout d'abord quand il avait appris que son chef Jérémiah avait osé traiter avec ces putins de Sénos, il le savait déjà mais il avait tenté d'oublier ce passage douloureux et honteux à son sens pour la meute. Déception de voir les alliés d'hier se foutre sur la tronche le lendemain alors qu'il avait enfin entraperçu le retour au premier plan de Polaris sur ce fucking désert et donc de facto de la meute. Déception de voir Jérémiah cracher publiquement sur Lesath qui malgré ses défauts avaient des qualités indéniables en tant que gestionnaire. Déception de voir Lesath répondre publiquement à ce même Jérémiah et de prendre à parti les citoyens de Polaris qui n'en savaient foutrement rien de qui des deux avait la plus grosse bite. Ouai il avait les boules, les boules de voir tant d'effort volés en éclats pour on ne sait toujours qu'elles raisons futiles. Surement, un mot placé trop haut et leurs égos surdimensionnés avaient fait le reste. Tant de rancœurs alors qu'ils avaient réussi à tant bâtir ensemble. 2 centaines de lunes que Le Passage/Polaris existait, des centaines de morts, peut etre même des milliers et 2 connos avaient décidé de tout foutre en l'air juste quand l'essor tant attendu allait arrivé. Polaris pouvait devenir la cité qui régissait tout le grand sud et voilà que les deux allaient surement provoquer une hécatombe parmi le groupe de défense. 2 gamins en somme qui se disputeraient le même jouet. Rien de plus... A coté, leurs deux copines qui se détestaient cordialement jouaient dans le bac à sable et se disputaient le seul seau et la même pelle.. Cruelle ironie alors qu'il est tellement plus facile et amusant de faire des pâtés de sable ensemble ne trouvez vous pas ?

Enfin il s'avança vers les deux protagonistes, la mine mauvaise. Durant, un dixième de seconde lui vint la lumineuse idée de leur foutre à chacun un bon coup de boule histoire de les calmer. Il esquissa un léger sourire rien qu'en imaginant les deux au sol mais il savait bien que malheureusement tout ne pouvait se régler de cette manière. Il arriva enfin à proximité des deux, les yeux toujours en mode sniper.

Il pesa ses mots, mesura comme jamais sa rage et dit simplement en pointant du doigt son nouveau fusil à canon scié qui sortait des nouvelles usines de production de sa cité, de notre cité :


"Ceci est le prix de tous nos efforts que chacun de nous, Polariens, avons consenti depuis plus de 180 lunes. Par respect, pour nos morts et nos camarades tombés au combat ne m'obligez pas à l'utiliser sur autre chose que du Séno".

Il se retourna et reparti en direction de la vigie....
avatar
Iridium

Messages : 63
Date d'inscription : 29/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la place publique...

Message  Kellel le Mar 3 Fév - 15:40

Kellel écoutait les discours des deux parties sans dire un mot, écoutant son "chef spirituel" et son "chef de fait" si on pouvait les appeler comme ça. Bien sûr il ne parlait quasiment jamais, surtout ces lunes si où à par quand il faisait son boulot de chef de groupe, il restait dans l'atelier où il passait le plus clair de son temps à bricoler.

Deux beaux discours qui chacun cherchait à imposer son point de vue aux autres, puis vint la tirade d'Iridium...Kellel repensa un peu aux discours et rigola...


ça me fait bien marré d'entendre vos discours, ils varient entre le "qui nous a tous sauver" et "qui nous a tous trahi" mais franchement Lesath tu nous a pas sauver à toi tout seul et tu n'es pas un héros, Jéré n'es pas non plus un héros et toutes vos conneries on s'en fou carrément, c'est les habitants de cette ville qui ont fabriquer ces murs, ces armes et tous les bâtiments, Lesath a organisé la défense de la ville ? et alors c'est son boulot, si on est un héros parce qu'on fait son boulot alors j'en connais des tas...Maintenant ça sert à rien de s'embrouiller pour des broutilles et il vaut mieux se concentrer sur le futur....ensemble.
Maintenant moins objectivement surement mais en tant que membre de la meute je soutiendrais Jérémiah tout comme d'autres membres de la meute je suppose, et si ça viré à la guerre interne la ville risquerait alors d'être privée d'une grosse partie de ce qui fait d'elle une ville forte, divisé pour mieux régner comme on dit, mais je suis pas sûr que ça soit un habitant qui règne mais plutôt un gars en noir avec une grosse faucille...et perso je tiens à la vie.


puis Kellel alla s'assoir sur le coté attendant toutes les réflexions qui allait suivre sur son petit discours car il n'était pas vraiment doué pour ça et en général tout le monde trouvait des sens caché à ses paroles et au pire il n'aura fait qu'envenimer une situation déjà débordante de venin.
avatar
Kellel

Messages : 86
Date d'inscription : 30/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la place publique...

Message  Agéïa le Mar 3 Fév - 16:24

La tête baissé, les épaules voutées, Agéïa avança vers la zone d'activité publique la plus chiante de sa vie. Elle redoutait que ça sorte un jour. Elle souhaitait maîtriser cet événement, mais l'indomptable Jérémiah avait encore frappé. Y a pas de doute, il avait eu de la chance de survivre jusque là... Et c'est sûr que le désert lui serait fatal... Voilà pourquoi il n'aimait pas réellement le désert. Il en avait trop souffert et ne souhaitait pas souffrir d'avantage dans le sable.

Le diplomate releva la tête lorsqu'elle fût au centre de l'arène verbale. Là où les lions bipèdes se tenait prêts à se lancer sur le morceau de viande qui s'était lui même proposé. Jérémiah, surement le pendant masculin de Mya porte poisse. Mais pourquoi la Meute était elle comme elle est ? Tant pis, c'était la Meute, une fratrie soudée, un groupe uni... Mais un groupe qui parfois devait percer l'abcès de pue pour éviter l'infection... Jérémiah venait de le faire... Tâche ingrate mais nécessaire. Ça allait être au tour d'Agéïa de montrer sa vérité, de défendre l'unité de Polaris, la Meute et son homme. Trois buts différents pour un bien commun. La conservation de Polaris. Son talent de diplomate allait être mis à l'épreuve, nul doute là dessus.

Elle regarda l'assistance, regardant un à un chaque personne. Essayant de voir si elle pouvait sonder les âmes, voir ce que pensait chaque habitants de la cité présent.


Citoyen, Citoyenne, Polarisien, Polarisienne, tout d'abord, merci de l'accueil qui a été fait aux miens lors de notre arrivée. Nous sommes des apatrides et ici nous avons trouvé une terre d'accueil, une terre
qui nous ressemblait sans pour autant être identique. Et pour tout cela, je vous en remercie, la Meute vous en remercie. Cela fait plus de 100 lunes que la Meute est là, pour certains membres cela fait encore plus longtemps, d'autres moins... Nous sommes donc une part entière de Polaris, quelques briques du mur de défense ou de la gestion de la cité. Nous ne sommes qu'en fait une simple dénomination d'une partie de la Population. Nous avons notre passé et c'est ce qui fait que nous représentons à une dizaine de membre la Meute, mais maintenant, contrairement au début de notre exil, nous sommes avant tout des membres de Polaris, celle qui doit être l'étoile du désert.


Agéïa fit une pause, elle regarda à nouveau l'assemblé afin de percevoir les émotions des autres. Elle déglutit. Sa bouche était sèche. Ce n'est pas facile de parler devant tout le monde, surtout lorsque le sujet est si grave.

Je ne vais pas revenir sur ce qui a été dit par Jérémiah ou Lesath, enfin je ne vais pas leur balancer ma vérité sur ces événements passés. De toute façon cela serait il utile ? Je ne le crois pas, car comme l'a dit Jérémiah, Les vérités diffèrent selon les référentiels et les points de vue... mais aucune n'est réellement impartiale. C'est tout simplement impossible du fait que l'on est humain ou tout au moins que l'on se comporte comme tel.

Je vais simplement reprendre quelques points dans ce que j'ai entendu, j'espère que chacun ici comprendra bien ce que je veux dire et surtout ce que je veux faire comprendre.

Tout d'abord, oui, les sénobytes sont surement proches. Ca paraîtrait logique vu que les nomades ayant de si bons véhicules ont tendances à voyager pas loin des cités prospères. Est ce inquiétant ? Surement tant que l'on ne connaît pas leurs intentions... Donc oui, c'est inquiétant.

Ensuite, oui il existe un gros différent entre deux personnes dans cette cité. Jérémiah et Lesath ne s'aiment pas. Ça change pas la face du fract, loin de là... Et ça n'a pas lieu de la changer... Ça fait plus de 100 lunes qu'ils s'envoient chier l'un l'autre, c'est un secret pour personne. Le seul hic dans tout ça c'est leur rôle respectif dans la vie de la communauté. Au lieu de créer l'unité à Polaris comme cale devrait être fait, on défait tout, ruinant nos efforts. Connerie... Oui, connerie... C'est uni que nous sommes forts. Chacun de notre côté on est que des proies faciles... Et ça ne nous met pas dans une bonne situation... Non, loin de là...


Agéïa fit craquer ses doigts. Elle avait envie de foutre une patate au premier qui la ferait chier. Mais c'était pas une bonne idée si elle voulait être écouté. Elle se ressaisit puis continua point par point son discours.

Elle regarda Alice puis Althéa.


Sans reprendre le contenu, je pointerais juste du doigt le fait que se disputer ne nous unies pas mais brise nos liens. C'est inutile et dangereux en ces temps troublés, et ça gâcherait tous les efforts qu'Iridium veut souligner en montrant son fusil à canon scié.

Se retournant alors vers Lesath Elle le regarda et ne sembla pas savoir quoi dire.

Avant que tu répondes aux autres intervenants qui n'ont pas vécus comme les membres du conseil les faits énoncés par Jér', j'ai à te poser deux questions. Celles-ci ont un unique but, celui de souligner ce que nous devons faire, préserver l'unité.

Tout d'abord, pour ce qui s'est passé lorsque les sénobytes étaient là, me pardonnes tu Lesath, toi l'homme qui par ton silence et ton abnégation accepté de te sacrifier pour nous tous ?

Ensuite, as-tu confiance un minimum dans les membres de la Meute ? Je ne te parle pas de fermer les yeux et de te laisser guider par eux dans un champ de mine. Non je te parle de sécurité, de leur confier des armes ou des responsabilités diverses... Je connais déjà la réponse, mais j'aimerais te l'entendre dire...


La punk se retourna alors vers Jérémiah et se rapprocha de lui.

Jérémiah du Bivouac, toi qui partage ma couche et que j'aime triplement par amitié, par fraternité et par amour, écoute les réponses de celui que tu diabolises, analyse ce que j'essaye de faire comprendre et reprend toi. Oui reprend toi mon amour, toi aussi tu as un rang et un rôle à tenir dans l'unité de Polaris... Et tu t'en écartes à on plus grand regret...
avatar
Agéïa

Messages : 585
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la place publique...

Message  Lesath Shaula le Mar 3 Fév - 17:06

Lesath jeta un regard vers Iridium et haussa les épaules apres son intervention , le problème n'était pas juste un caprice entre deux hommes mais une trahison qui avait faillit couter la vie de l'un d'eux mais qui aurait également pu détruire toute la cité et ainsi changer la face du Fract . Si les séno avaient pris Polaris ils auraient eut une base arrière puissante ou ils auraient pu tranquillement réparer leurs équipements sans craindre d'attaques . Ainsi ils n'auraient pas été obligé de se poser au Squat pour réparer leur maudit 4x4 et n'auraient donc pas pu etre défait par l'attaque éclair des Ecorcheurs ...
Tout ce que semblait voir Iridium dans toute cette affaire était juste une petite querelle personnelle sans importance . A croire qu'il le faisait expres pour minimiser les bévues de son chef ...
Ensuite vinrent les tours de Kellel et Ageia , Lesath allait répondre au premier mais conformément aux demandes de la diplomate il décida de commencer par elle :


- Tu me demande si je t'ai pardonné Ageia ? Je croyais avoir déja répondu à cette question mais puisque tu y tiens je vais le refaire . Alors oui je t'ai pardonné . Je t'ai pardonné car je sais que tu as compris ton erreur , je t'ai pardonné car tu es venue sincerement t'excuser aupres de moi à plusieurs reprises , je t'ai pardonné parcequ'ensuite tu t'es jetée corps et ame dans le boulot pour rattraper l'erreur commise lors du siège de Polaris et faire prospérer notre cité .

- Ensuite ais je confiance en la Meute ? Crois tu que autant de ses membres seraient encore au Conseil si ce n'était pas le cas ? Crois tu qu'il y aurait autant de chef d'équipe de cette affinitée si ce n'était pas le cas ? Crois tu que je leur distribuerais des armes si ce n'était pas le cas ? Crois tu enfin que je les placerais sur des missions en extérieur , parfois meme en temps que commandant de la sortie , si ce n'était pas le cas ?

Mon problème n'est pas la Meute mais ce taré de bédouin qui a lancé ce débat et qui se cache derrière vous pour à chaque fois échapper aux conséquences de ses actes .


Se tournant ensuite vers Kellel Lesath rajouta alors :

- Je ne suis pas un héros , je n'ais jamais dit ça et franchement je ne me vois pas porter ce genre d'étiquette , ça colle pas des masses avec mon caractère . J'ai juste fait le job pour lequel on m'a confié le poste de chef du Conseil , j'ai défendu cette ville sans la lacher comme l'on fait TOUS les défenseurs sur les murs et TOUS les producteurs qui sont restés et ont ainsi participé à l'éffort de guerre .

Se tournant enfin vers Jérémiah le chef de com lacha sur un ton méprisant :

- Mais tout le monde ici ne peut pas en dire autant .
avatar
Lesath Shaula

Messages : 555
Date d'inscription : 17/11/2008
Localisation : Polaris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la place publique...

Message  Jérémiah le Mar 3 Fév - 20:46

Jérémiah écouta et il dit:
"Comme je l'ai dit il y a quelques temps au conseil...je comptais officiellement me démettre de mes fonctions..cela serra fait après mon dernier dossier: "la tarification des produits" et je ne fui pas comme tu pourrais le penser Lésath mais je laisse ma place à des gens jeunes et dynamiques qui vont ressourcer ce conseil que j'ai mis en place il y a bien longtemps après le Trium....je suis une vieille carne..qui a ses défauts comme tu as les tiens, Lésath, je ne te hais pas car tu fais du bon boulot..après si je ne te revient pas..c'est pour ça que je laisse la chance aux jeunes.

Je veux l'unité de Polaris et je n'ai jamais vendu ma cité..comme j'eu lu fait avec Vault Stone...si j'avais voulu la diriger j'aurais pris le contrôle il y a bien longtemps..mais ce n'est pas mon but....j'aime cette ville..c'est sûr ce n'est pas la non morale cité de Tombstone..mais il y fait bon vivre et nous avons consacré beaucoup d'effort pour y arriver et nous continuerons comme cela.
Le couple Alice et Lésath sont remontés contre moi et je leur pardonne car je ne suis pas un mauvais bougre...le Pardon..permet d'avancer....il faudra que vous me pardonniez mes erreurs pour que nous soyons unis...me pardonnez-vous?
avatar
Jérémiah

Messages : 254
Date d'inscription : 21/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la place publique...

Message  Sy-Ghud le Jeu 5 Fév - 18:53

Réflexions de Sy-Ghud :

Merde, ça ferait quoi si je devais faire une chose pour Polaris et son contraire pour la Meute ?
Si j'ai deux ordres contrido... concrati... heu...contraires ?
Je peux pas m'en sortir, faut faire l'un et faut faire l'autre. Mais si on peut pas faire les deux, genre tuer quelqu'un et le sauver ? Il faudrait un chef au dessus pour dire lequel des deux chefs a raison.
Ou alors faut que je décide moi-même ? Non, c'est pas possible.
Et pourquoi pas, finalement ?


Troublé par l'idée qu'il pouvait penser par lui-même, Sy-Ghud s'éloigna de la place centrale.
avatar
Sy-Ghud

Messages : 36
Date d'inscription : 30/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la place publique...

Message  Lesath Shaula le Ven 6 Fév - 1:12

- Ha ha ha ... TE démettre de tes fonctions ? Le Conseil que TU as mit en place ? Ton DERNIER dossier ?

Lesath fut contraint de faire un réel éffort sur lui meme pour rester calme malgre la colère froide qui montait progréssivement en lui . Apres quelques secondes de silence qui lui permirent d'évacuer le trop plein d'énervement il fit un geste vif de la main comme pour balayer les dernières débilités sortie par le bédouin avant de reprendre la parole :

- Passons rapidement sur tes derniers mots sinon il me faudra encore une bonne demi heure pour te faire comprendre que remettre sa démission apres avoir été viré , t'expliquer que c'est l'Ankou qui a formé ce Conseil vu que c'était lui le chef de la ville à l'époque et non ta petite personne ou enfin au vu de ce que tu as accompli au Conseil dire que tu vas enfin rendre ton premier dossier me prendrait vraiment trop de temps .
D'un autre coté je suis rassuré de savoir que tu ne me hais pas apres avoir tenté de me vendre . Sincerement je pensais vraiment que tu m'en voudrais d'etre toujours en vie ... non sérieux c'est chic de ta part Jer' ...


Cessant d'ironiser la voix de Lesath redevint glaciale et il ajouta alors :

- Maintenant dis moi une chose petit , pourquoi devrais je répondre à tes questions alors que tu n'as répondu à aucune des miennes jusqu'à présent ? Tes collègues ont au moins eut le courage d'assumer leurs actes . Toi jamais . Tu mele la Meute à tous nos conflits pour ne pas avoir à m'affronter seul sachant que tu n'as rien contre moi alors que je n'ai que l'embarras du choix pour te mettre dans la merde vu tes multiples conneries ...et encore je dis conneries pour éviter de dire pire . Tu ne fais que fuir et te cacher derrière des pretextes flous et des faux semblants . Alors voyons un peu ce que tu as dans ton sac l'bédouin .

Je vais retenter encore une fois de te poser une question histoire de voir si tu pourras y répondre . Je vais utiliser des mots simples histoire que meme toi tu puisse comprendre . Régulièrement tu dis que je martirise la Meute , afin d'éviter que tu te cache derrière cette excuse bidon pendant encore une quarantaine de lunes je te demande en quoi ? La question est simple cette fois et en plus j'évite de revenir sur des précédants méfaits . Donc vas y Jer' dis moi en quoi je la martirise apres le bilan que j'ai fait tout à l'heure .
avatar
Lesath Shaula

Messages : 555
Date d'inscription : 17/11/2008
Localisation : Polaris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la place publique...

Message  umbre tombetoile le Ven 6 Fév - 4:19

Umbre écouta toutes ces belles paroles. Ces mots qui venaient faire échos à cette bile infâme déglutie par cet misérable engeance auto-proclamée nomade alors qu'il dirige une comm.
Umbre ne connaissait pas tous les interlocuteurs. Mais certains l'avaient marqué dans son passé;
Agéïa était assurément une guerrière,par son style et sa mentalité, loyale à son autorité dira t on.
Alice, une autre guerrière, beaucoup moins bavarde mais qui avait su l'estimer comme son égal lorsqu'il avait fallu faire appel aux compétences des différents soigneurs.
Lesath, un mec plein de verve, avec une haute estime de lui et pas tant d'intérêt pour les autres. Du moins c'était l'idée lors de son premier passage dans ce qui avait été "Le Passage". Il avait était dur en affaire lors du troc, mais certainement plus réglo que le reste du conseil.
Après le grand discours de L'Ankou et son départ précipité qui avait laissé Polaris dans une situation de crise et enfin son massacre par les sénos à seulement quelques lieux des ses yeux, Umbre Tombétoile avait commencé à être en contact régulier avec Lesath, trouvant en lui un allié sûr contre ces traîtres de sénos, le rencardant sur leurs forces au risque de sa vie.

Les mots trop longtemps contenus prenaient maintenant corps dans la bouche d'un homme excédé se faisant le prolongement d'une haine enfouie...


Et cet enfant de putain vient se targuer devant moi de s'être sacrifié pour la sauvegarde de Polaris et ses habitants en négociant la vente de l'un d'entre eux?! Mais dis moi, pour mes frêres et soeurs, Povrophob, abattu sans somation sous vos murs, Neige capturée et torturée avant de se voir "victime" d'un accident. Eux aussi tu les as défendu corps et âme? Ou alors les as tu vendu eux aussi pour sauver les autres, pour TE sauver? Ont ils eux aussi été du "temps" gagné à la sueur de tes négociations avec l'ennemi? Tu semble de cacher derrière tes frères de la meute sous le principe que vous ne faîtes qu'un corps mais je ne serai pas aussi arbitraire à dire que c'est la meute qui est en cause. Je pense que la meute souffre, d'un cancer qui la ronge. Mais la Hyène saura t elle ou aura t elle le courage de se décapiter pour survivre? Voila la question que tu devrais te poser. Au lieu de te targuer de ta "lutte" contre le fléau sénobyte bien à l'abri derrière tes grandes murailles et ton équipe de gardien.

Le regard noir d'Umbre ne baissa pas de la direction qu'il avait pris, celle du Bédouin. Il allait certainement prendre un coup mais peu lui importait, il voulait des réponses!
avatar
umbre tombetoile

Messages : 56
Date d'inscription : 01/12/2008
Age : 39

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la place publique...

Message  Marie Coucouche le Ven 6 Fév - 16:00

Entendant des cris, de l'animation, et ayant entrevu les meneurs de cette cité s'agiter publiquement, la vieille s'avance, discrètement, pour observer. Une chaise un peu usée et bancale traîne dans un coin ; elle s'y assoit, et écoute.

Entendre les chefs se disputer, c'est toujours un peu triste, parce que quoiqu'on en dise, une fois qu'un homme a goûté au pouvoir, il ne le quitte que si on l'y contraint, et la tension extrême qui ressortais de cette petite réunion était des plus palpable, et des plus mortifères. Nouvelle arrivante, elle n'aurait rien à dire, elle ne le souhaitais même pas, parce qu'elle n'était même pas capable de démêler la vérité des affabulations. Le dénouement était assez prévisible, une once de sang, une dose de rancune, peut-être même une bagarre... Triste devenir.

Une seule pensée lui venait, lancinante et pesante. Ces hommes, tous les mêmes.
avatar
Marie Coucouche

Messages : 30
Date d'inscription : 29/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la place publique...

Message  Jérémiah le Sam 7 Fév - 12:59

Jérémiah avait longtemps compris que le pouvoir rongeait les hommes et nul doute la dessus..lui simple marchand que l'on avait nommé chef de communauté après diverses missions périlleuses pour les biens..lui qui n'avait rien demandé à part avoir une échoppe et vendre ses produits...puis vient le moment où la menace pesa sur les siens et il emmena les siens comme Moïse vers une terre promise ou du moins plus apte à la survie des siens. La Meute avait forgé son caractère au fil des lunes et s'était mélé à la population d'autochtaune. Devenu Trium et les siens citoyens à part entière, il oeuvra pour l'essor de la communauté. Il proposa et appuya le projet de conseil et la fin du Trium Virat pour relancer une dynamique active et efficace. Il soutena Lésath pour le poste d'administrateur ainsi que Ageïa et Sunetra comme conseiller. Shaina vint les rejoindres au sein de la Meute bien plûs tard et Jérémiah savait que Lésath ne se sentait pas à l'aise au milieu d'un conseil majoritairement dominé par des membres de la tribu. Mais qu'est ce que Jérémiah pouvait y faire..son mouvement..sa tribu attirait..l'unité attirait...le besoin de famille et de clan attirait....même Lésath avait été séduit mais ne se l'avouait pas à lui même..et du coup par obsession rejetait cette chose. Mais rejeter un groupe non...il fallait un bouc émissaire..et Jérémiah étant le leader spirituel et conseiller des siens..était la cible parfaite. Il avait réussit à monter Umbre contre lui...ce n'était pas difficile..cette personne était faible et se cachait derrière ses airs de gros durs..et cela faisait sourire intérieurement Jérémiah..il ne fallait pas être un dieu pour pousser cette homme vers la voie que l'on souhaitait...un mercenaire..rien de plus. Le roquet avait aboyé...tant mieux la caravane ne ferait que passer....jérémiah pensait avoir été clair et il n'avait l'habitude de ne repeter que lorsque les touristes souhaitaient acheter ses produits. Là il ne voulait pas entrer dans le jeu de Lésath..cela ne rimait à rien et n'apporterait rien de bien à la communauté..alors il se tut et écouta la fin des différents discours.
avatar
Jérémiah

Messages : 254
Date d'inscription : 21/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la place publique...

Message  Lesath Shaula le Mer 11 Fév - 1:57

Une nouvelle fois Jérémiah ne répondait pas . Cela ne surprit pas vraiment Lesath , le bédouin agissant ainsi chaque fois qu'on tentait de lui arracher son masque d'hypocrisie . C'était pourtant lui qui avait lancé ce débat , c'était pourtant lui qui voulait " discuter " devant témoin mais comme toujours quand il perdait pieds et n'avait aucun argument à opposer il devenait soudainement muet espérant que quelqu'un vienne à nouveau prendre sa défense . Ce n'était pas la première fois qu'il agissait aussi lachement . Lesath y était meme habitué désormais .

Ecoeuré par ce comportement , Lesath lacha d'une voix plus méprisante que jamais :


- Pitoyable ... bien ... au moins je t'aurais laissé une chance de régler ça . C'est sur que pour déclamer des inepties à la population tu es le roi , mieux vaut ne pas préciser de quoi cependant , mais des que quelqu'un à un peu de répondant et ne se laisse pas embobiner par tes conneries en te demande de justifier tes dires c'est fou comme tu deviens étrangement silencieux .

Se retournant comme si tout avait été dit Lesath commença à s'éloigner de l'estrade ou le bédouin donnait sa représentation comique quand à quelques pas de la il s'arreta , tourna légèrement la tete dans sa direction et rajouta :

- Meme si tu n'as pas eut le courage de répondre à la moindre de mes questions je ne vais laisser aucune des tiennes en suspends . T'es vraiment une merde de la pire espèce Jer' , mais tu peux arreter de mouiller tes pampers . Je ne compte pas tirer vengeance de ta trahison . Si telle avait été ma décision tu serais mort depuis longtemps mais j'ai donné ma parole que je ne prendrais pas ta vie pour tes actes criminels . Mais te pardonner ... ça jamais !

Et sans attendre que Jérémiah parvienne enfin à rassembler son courage pour ergoter une réponse vaseuse Lesath s'éloigna de la place principale pour retourner s'occuper des affaires courantes de la cité .
avatar
Lesath Shaula

Messages : 555
Date d'inscription : 17/11/2008
Localisation : Polaris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la place publique...

Message  Sunetra le Mer 11 Fév - 2:52

Sunetra était restée à écouter tout du long. Il était inutile qu'elle expose sa propre version de l'histoire, même si celle ci était beaucoup plus nuancée que celles des deux belligérants et assurément moins exagérée et extrapolée, d'un côté comme de l'autre.
Même si elle en mourrait d'envie, sa raison et les regards que lui lançait Agéïa lui imposaient de ne rien dire. Il fallait préserver l'unité dans la ville et jeter de l'huile sur le feu n'aurait en rien aidé.

Jérémiah avait bien dû comprendre ça. Il prenait toute la faute sur lui en plus des surenchères de Lesath, et avait la sagesse de ne pas surenchérir à son tour. Quand la tempête se fût calmée, elle s'adressa à Jérémiah.


Je suis désolée Jérémiah, je t'ai laissé tout prendre sur toi pour éviter d'envenimer inutilement la situation. T'en as fait un peu trop, mais je lui aurais bien dit ce que j'en pensais de la justification de ses propres dires, alors que lui même n'était pas présent.
Quand j'ai vu son expression, c'était clair. Il était fermé à tout raisonnement. Tu aurais pu dire n'importe quoi, au mieux il aurait déformé un peu plus les choses pour t'accabler encore plus, même si sa colère n'est pas totalement injustifiée.

_________________
Architecte | Architecte en menuiserie | Ingé chef à ses heures | Membre du Conseil

"Si tu as le coeur sur la main, alors tu dois avoir le derrière à une drôle de place!"
avatar
Sunetra

Messages : 232
Date d'inscription : 13/11/2008
Localisation : Polaris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la place publique...

Message  Jérémiah le Mer 11 Fév - 19:50

Jérémiah pris sur lui car il était prêt à faire ce qu'il faut pour les siens. Là, c'était son tour, il en prennait plein la poire..jurons, insultes, exutoires..toute la misère des gens et leurs rancoeurs..lésath n'avait pas tout compris et ça Jérémiah le savait mais il ne préférais feindre l'indifférence..vallait mieux pour Polaris et son avenir. Puis cela cessa et Sunie lui parla et il dit:

"Ne t'inquiètes pas pour moi Sunie, nous avons passé bien des épreuves au cours des lunes de Survie de notre peuple et vous pouvez compter sur moi pour assurer celle-ci comme je compte sur toi pour penser à tes frêres et soeurs qui seront un jour dans le besoin. Maintenant que cela est clos, je m'en vais à mon échoppe faire mes affaires."
avatar
Jérémiah

Messages : 254
Date d'inscription : 21/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la place publique...

Message  Alice Darell le Ven 13 Fév - 2:49

Du haut du rempart, Alice a rongé son frein, puis s'est calmée peu à peu en voyant l'abîme d'incohérence brassé par le bédouin. La conclusion de Sunetra, qu'elle haïssait déjà depuis longtemps, la fit sourire... mais d'un sourire effrayant. Et alors que Jeremiah s'en allait, elle reprit la parole, d'une voix forte en le désignant du doigt :

- Oui, c'est "clos". Alors je redis ce que cet homme a dit pour que tout le monde comprenne : il a trahi Lesath, il a négocié avec les Sénobytes sans le dire à personne et il a donc aussi trahi Polaris. Mais comme il est là depuis longtemps, il trouve que ce n'est pas gentil que Lesath soit méchant avec la Meute pour se venger. Et quand on lui demande ce que Lesath fait de méchant à la Meute, il ne répond pas. Mais il faut que Lesath pardonne sinon la communauté n'est plus unie.

C'était risible... Elle n'avait même pas exagéré les propos du marchand. Et sa troupe de hyènes le soutenait toujours aussi inexplicable cela soit-il pour la jeune femme... Mais Alice était décidée à ne pas le laissant s'en tirer ainsi : il voulait prendre la communauté à témoin ? Alors qu'il assume, jusqu'au bout. La Gardienne poursuivit donc en s'adressant à tous ceux qui regardaient ou écoutaient de loin.

- Habitants de Polaris, cet homme vous a demandé d'écouter ! Alors vous pouvez répondre ! Vous pensez qu'il a bien fait quand il a négocié avec les Sénobytes ? Vous pensez que Polaris pouvait se passer de Lesath ? Vous pensez qu'il veut l'unité de la ville en parlant maintenant ? Et vous pensez que cette nouvelle erreur doit être cachée ou oubliée, comme toutes les autres ?

Cynique, elle continua en s'adressant directement à Jeremiah qui feint la dignité silencieuse pour masquer l'inutilité totale de son intervention initiale.

- Marchand, c'est facile de ME demander le pardon alors que vous avez voulu tuer mon mari. C'est facile de dire que vous me pardonnez alors que je ne vous ai encore rien fait. Moi, je ne pardonne pas. Et vous pensez que les habitants ont pitié de vous pour ça ? Je suis méchante et vous êtes gentil ? Mais vous avez oublié de demander LEUR pardon. Le pardon d'avoir fait des choses sans leur dire et contre eux !

Il était rare qu'Alice parle autant... Mais elle brûlait intérieurement de l'injustice et du mépris que le bédouin affichait pour les habitants de la communauté en plus de son mépris pour Lesath alors il fallait que ça sorte, même si les seuls mots qu'elle avait à sa disposition n'étaient pas toujours suffisants. Certes, elle même se moquait pas mal des pierres, des bâtiments, et de l'âme des villes. Elle était nomade et n'avait jamais compris l'amour des gens pour un lieu fixe qu'on ne quitte jamais. Mais les gens, eux, étaient importants et on ne pouvait pas les utiliser comme des objets, comme des marchandises... Alors elle poursuivit, plus véhémente que jamais :

- Vous dites que Lesath ne s'est pas sacrifié pour la ville... Elle manqua de cracher par terre tant ces propos lui paraissaient choquants. Alors montrez un beau sacrifice ! Partez ! Et Polaris sera unie !

Et à l'attention de toute l'assemblée, elle ajouta en guise de conclusion :

- Et non, je ne suis pas méchante : moi j'espère qu'un homme inutile part quand les Sénobytes ne sont pas là pour le tuer ! Alors il va se sacrifier pour la ville ? Parlez !! Dites ce que vous pensez de cet homme !!
avatar
Alice Darell

Messages : 199
Date d'inscription : 27/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la place publique...

Message  umbre tombetoile le Ven 13 Fév - 3:34

Umbre était effrayé par la réaction de la jeune femme habituellement presque muette. Dans ses souvenirs il n'avait, lui semblait-il jamais eu droit à plus de deux phrases d'affilées. Et encore il apparaissait que cela était déjà au delà de ce que beaucoup pouvaient prétendre.

Alors là, d'un coup elle s'exprimait avec tant de rage et de haine, masquant une profonde tristesse. Elle avait appelé Lesath son mari? Il était de ce fait beaucoup plus facile de comprendre sa rancœur.

Après la première surprise Umbre se repris et regarda plus calmement le reste des évènements se déroulés.
avatar
umbre tombetoile

Messages : 56
Date d'inscription : 01/12/2008
Age : 39

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la place publique...

Message  Agéïa le Ven 13 Fév - 13:26

Agéïa s'apprêtait à partir lorsque qu'Alice sortit sa grande tirade. Elle ne fût pas surprise par l'animosité de la médecin envers Jérémiah, elle ne fût pas non plus étonnée que celle-ci enfonce encore plus le bédouin. Non ce fût comme Umbre, elle fût étonné de la longueur des phrases.

Elle se retourna, fusilla du regard la sauvageonne et applaudit.


*Clap* *Clap* *Clap*

Il n'y a pas à dire, très beau discours pour quelqu'un qui ne parle pour ainsi dire jamais...

Non c'est vrai, très beau discours.

Elle se rapprocha de la muraille afin d'être plus proche de la femme de Lesath.
Alice, pour quelque chose de clos, je trouve que tu ouvres encore beaucoup ta gueule... Mais tu en as le droit, nous sommes à Polaris. Ça ne me plaît guere mais c'est la loi de Polaris.

Elle se racla la gorge pour commencer ensuite sa longue réponse.

Jusqu'à maintenant, je n'ai pas révélé l'étendu de mes actions sur les événements cités... Je ne l'ai pas fait car Lesath et moi avions jugé que ça dérapait déjà de trop... Je vais le faire maintenant car vu que tu ne veux pas d'une union dans cette com', ça ne sert plus à rien que je me casse le cul pour cela...

A la base, les négociations avec les sénobytes, c'est MOI qui les ai lancées... A ce moment là, ce n'était pas la tête de Lesath qui était en jeu mais celle de Mya dites porte poisse par Lesath... Alors comme seuls les membres du conseil étaient au courant et que le reste de Polaris ne le savait pas, il s'avère que j'ai trahi Polaris... En tout cas c'est ce que je comprends via ton raisonnement... Car c'est pendant cette négociation que le terrain a glissé vers la tête de Lesath... Négociation que J'AI lancé...

Elle fit une brève pause. Elle était en colère envers Alice, et même si elle l'appréciait pour sa droiture et son dévouement, là, elle la détestait. La voix de la diplomate se fit plus forte qu'au début.

Alors vu que les négociations du bédouin n'était pas plus secrète que les miennes, si tu le condamnes, tu me condamnes. Je l'accepte et j'en prend l'entière responsabilité. Maintenant, pour ce qui est du "que reproche Lesath à la Meute ?" Tu dois être aveugle... Il reproche tout d'abord notre unité qui fait que l'unité de Polaris n'existe pas... Nous avons trop de poids politiquement parlant d'après lui pour que Polaris puisse se développer sereinement. Il me l'a dit. Tu me crois, tu me crois pas, j'en ai rien à foutre. Je dis ce que je sais car tu m'as appris une chose Alice, c'est que la vérité a du bon... Même si dans le cas présent, j'en doute. Il reproche aussi à la Meute d'être instable. Nous n'avons pas de chef même si beaucoup considère Jérémiah comme leur leader. Alors oui nous sommes instables... Après de là à considérer que Lesath est méchant parce qu'il n'a pas arrêté depuis cette négociation de gueuler contre la Meute en privée, il n'y a qu'un pas. Ne m'en veux pas pour ça, c'est humain de se sentir persécuté quand tous les jours, le mec qui te sert d'administrateur te rabâche que la Meute est nuisible.

Elle fit une nouvelle pause tout en faisant craquer un à un chacun de ses doigts.

Et oui Lesath doit pardonner pour l'unité. Mais pas avant que le bédouin soit franc dans ses excuses... Car là, les deux jouent au chat et à la souris mais ça sert à rien, c'est stérile en tout point... Ça fait des lunes que j'essaye, mais c'est deux têtes de cons ceux là...

Elle prit la direction des escaliers pour monter sur les remparts. Elle regardait toujours Alice, essayant de percer son regard. La colère était plus que visible, les traits d'Agéïa était marqué, son visage rougissait d'énervement, sa voix devenait de plus en plus criarde.

Tu vois Alice, c'est facile de s'énerver et de prendre à parti les autres... Je vais même répondre à tes questions parce que je suis habitante et citoyenne de Polaris, tout comme toi d'ailleurs.

Je pense sincèrement que le conseil a bien fait de négocier avec les sénobytes. C'était nécessaire, mais ça a dérapé plus qu'autre chose. Alors oui c'était foireux, oui on est passé pas loin de la catastrophe, mais c'était logique et normal de négocier.

Pour Lesath, c'était une belle connerie que de négocier sa tête, la plus grosse que J'AI jamais faite. On est passé à deux doigts de la mort et c'est celle de Marquise qui a changé la donne. Car oui beaucoup pense que Marquise est une traitresse, mais sans sa mort en tant que traitresse, il y aurait eu des défections au plus haut niveau... A commencer par moi. La ville ne pouvait pas se passer de Lesath, et je suis allé le supplier de rester à la tête de la ville, j'ai baissé mon froc pour éviter une débandade en masse et j'ai pris cher... Mon égo en a pris un coup... Sans remettre sur le tapis que la Meute en a pris pour son grade...

Après que l'on révèle tout ça au grand jour, c'était une belle connerie de le faire maintenant et comme ça... Il aurait déjà fallut que les deux têtes de mules qui nous servent de conjoint se mettent d'accord... Donc y a pas à dire Jérémiah a merdé pour ça, et ça me fout en rogne... Mais là où je trouve que c'est pire, c'est que toi, tu t'en rends compte que c'est une belle connerie mais tu enfonces le clou encore plus... T'es vraiment qu'une connasse sur ce point là... Et même si je t'apprécie, je trouve que tu mériterais autant que Jérémiah un bon gros coup de pied au cul.


Elle commença à monter les escaliers tout en faisant de grands gestes des bras. Elle dodelinait de la tête et ses cheveux habituellement attachés se défaisait petit à petit.

Et superbe question rhétorique que de dire "faut il cacher ou oublier le problème"... Vu comment tu parles et comment tu remets l'affaire sur le tapis alors que Lesath se barre, c'est sûr que ça va être dur de le faire... Et de toute façon, ça sert à rien de vouloir cacher un truc pareil, il faut l'accepter, le comprendre afin d'éviter de refaire les même conneries... Mais toi, tu dois avoir du mal à le comprendre ou même à l'accepter...

Elle arriva en haut de l'escalier et tapa dans le mur avec son poing. Un craquement se fit sentir au niveau des

Tu vois Alice, je crois que tu arrives vraiment à me mettre hors de moi... T'as un don, c'est sûr...
La douleur à sa main était intense. Frapper de toute ses forces un mur... Il faut vraiment être con, et nul doute que la colère rendait con. Elle aurait surement du mal à travailler dans les lunes à venir... Tant pis c'était trop tard... Encore une connerie à éviter la prochaine fois...

Elle déglutit et souffla pour se calmer.


Bon là où t'as totalement raison, car il s'avère que ça t'arrive, c'est qu'avant de te demander pardon, Jérémiah devrait au minimum faire profil bas jusqu'à ce que Lesath lui accorde le sien... Ensuite il passera à l'étape suivante... Les citoyens et habitants si tu en as envie... Et après il te demandera pardon... Enfin tu mets ça dans l'ordre que tu veux mais Lesath en premier...

A l'intention de bédouin.

J'espère que tu as compris...

Puis revenant à Alice et se rapprochant d'elle pour être à moins de quelques mètres.

Et oui, là ou tu as encore raison c'est que ton mari se sacrifie pour Polaris... Mais n'oublies pas qu'il n'est pas le seul. Je me suis juré de rattraper mon erreur... Mais là... tu fous tout en l'air. Toi Alice, une des personnes les plus réfléchis de Polaris, ta voix et tes demandes sonnent la fin de mes efforts...

La voix de la punk se fit plus calme, comme si un poids s'en allait.

Oui je partirais. Je partirais après quelques petites choses à faire... TU n'as pas à savoir quoi, Lesath lui le sait et c'est bien suffisant. Puisse ce semblant de sacrifice apaiser ta juste colère autant qu'il me permettra de mieux dormir, loin des tracas de la gestion d'une ville.

Se postant pile devant Alice maintenant, elle la regarda droit dans les yeux.

Ce que je pense de Jérémiah ? Je l'aime autant que toi tu aimes Lesath... Un point c'est tout... L'amour rend aveugle...
avatar
Agéïa

Messages : 585
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la place publique...

Message  Alice Darell le Ven 13 Fév - 14:25

En voyant qu'Agéia était la première à prendre la parole, Alice en fut contrariée, inévitablement. Les filles de la Meute allait encore couvrir leur incapable de meneur et Agéia, en tant qu'épouse, avait d'autant plus de raisons de le faire que les autres. Elle écouta donc attentivement. Depuis le début du débat, sa concentration était au maximum pour ne pas perdre une miette de ce qui se disait et tâcher de tout comprendre. Et le discours de la jeune femme la surprit... beaucoup. Quand elle vint à sa rencontre, elle ne bougea pas et soutint son regard. Et elle ne put s'empêcher de se demander, avec compassion, comment une fille comme elle pouvait aimer un abruti pareil, qui d'ailleurs le lui rendait bien mal. Puis elle lui répondit, calmement, doucement, sans s'adresser à toute la communauté cette fois.

- Je ne parle pas contre vous, Agéia. Vous faites tout ce qui est possible pour gagner le pardon. Et vous avez eu le pardon de Lesath... et le mien. Mais vous n'êtes pas aveugle, même si vous l'aimez. Vous le dites : Jeremiah fait mal les choses. Et toujours, la Meute le protège. Vous le protégez. Donc il n'apprend pas. Vous voyez ça encore aujourd'hui et c'est vous qui avez mal à cause de lui. Laissez le faire face à ses erreurs, seul.

En guise de conclusion, Alice jeta un regard sur la main d'Agéia. Mauvaise idée, mais elle aurait été capable de faire de même. Alors elle se promit de lui apporter dès qu'elle le pourrait un onguent de sa fabrication pour l'aider à la soigner.
avatar
Alice Darell

Messages : 199
Date d'inscription : 27/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la place publique...

Message  Sunetra le Ven 13 Fév - 15:29

Alice. Sunetra avait compris depuis longtemps que celle là ne comprendrait jamais ce qui avait pu les pousser elle et d'autres à une volonté de rapprochement avec les Sénos. Alice lui vouait une haine sans bornes. Tant pis, ça pouvait se comprendre, Lesath avait accepté l'exil par sa faute. Mais là, elle montrait une volonté malsaine à dégager tout le monde et s'en était trop.

Alors qu'elle s'apprêtait à rétorquer, Agéïa fût la plus rapide et Sunetra écouta cette dernière avec attention.

ça y'est, la vérité éclatait enfin, sans faux semblant, sans surenchère inutile, juste cette vérité qui avait été cachée délibérément par tous les membres du Conseil pour éviter un clash inutile.

Sunetra ajouta seulement ceci (elle n'avait pas entendu la remarque faites par Alice à Agéïa):


Et rappelles toi, Alice, que je suis aussi dans le coup, même si tu ne risques pas de l'oublier à la manière dont tu me regardes constamment. Ce rapprochement avec les Sénos était de mon initiative bien avant celle de Jérémiah, qui n'a pas réussi à me faire changer d'avis.

_________________
Architecte | Architecte en menuiserie | Ingé chef à ses heures | Membre du Conseil

"Si tu as le coeur sur la main, alors tu dois avoir le derrière à une drôle de place!"
avatar
Sunetra

Messages : 232
Date d'inscription : 13/11/2008
Localisation : Polaris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la place publique...

Message  Agéïa le Dim 15 Fév - 15:43

La punk commençait à trembler, les nerfs allaient lâcher c'était certains. Sa main droite lui faisait horriblement mal. Elle aussi tremblait comme si elle n'allait jamais s'arrêter.

Sunetra réagit à son tour mais Agéïa n'écouta pas, elle restait figée face à la gardienne. Elle hésitait entre un bonne tarte dans la gueule d'Alice, lui cracher dessus pour la provoquer ou simplement lui montrer que sur ce coup là, elle ne valait pas mieux que le bédouin... Elle se rappela alors son arrivée à Polaris... Elle avait demandé l'autorisation de manger les restes de Perceval... Quelle erreur, Alice s'était tout de suite interposé et proposait à Agéïa de la découper en deux si elle touchait à la dépouille... C'est fou comme l'histoire se répétait toujours. A nouveau les deux femmes étaient l'une devant l'autre, et à nouveau elle s'opposait mais cette fois ci sans arme autre que la parole... Tout au moins pour le moment.

Elle plia sa main abimée. La diplomate eu un rictus de douleur. Fichtre, ça allait être vraiment plus dur de bosser maintenant...


Encore une fois, l'une en face de l'autre... Toi et moi... Tsss...

La jeune femme sourit.

Le bédouin aurait mieux fait de fermer sa gueule, mais toi aussi... Lesath s'est sacrifié pour l'unité de Polaris, mais avec le bédouin tu réduis ses efforts à néant... Tu ne mérites pas cet homme Alice... Non, en cet instant, tu ne le mérites pas.

Agéïa leva son point puis le rebaissa. Sa voix se fit plus forte de sorte que tout le monde puisse entendre... Ce n'était pas volontaire, elle avait simplement plus de mal à se contrôler à cause de la douleur et de la colère.

Tu ne mérites pas non plus que je me pourrisse plus la main pour te foutre une beigne.

Elle se retourna et commença à s'éloigner d'Alice
avatar
Agéïa

Messages : 585
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la place publique...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum