Permanence médicale à la chaîne

Aller en bas

Permanence médicale à la chaîne

Message  Alice Darell le Ven 30 Jan - 16:32

[Histoire de ne pas devoir tout décalé indéfiniment et de pouvoir traiter le gars de Gaspard tranquillement, je lance ce topic en parallèle. Mais n'hésitez pas à en commencer vous-même si vous le souhaitez !]

Gaspard venait de partir. Alice se laissa quelques instants pour changer une bougie qui avait fini par rendre l'âme puis elle ouvrit la porte et passa la tête pour voir si un autre volontaire attendait devant sa porte. L'homme à l'accent incompréhensible était-il toujours là ou avait-il laissé sa place à la vieille femme sans pudeur ? Quoique cette dernière n'avait peut-être pas très envie de revenir la voir étant donné l'accueil qu'elle lui avait fait...
avatar
Alice Darell

Messages : 199
Date d'inscription : 27/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Permanence médicale à la chaîne

Message  Pissenlit le Ven 30 Jan - 19:31

[HRP : aux joueurs/ses d'Alice Darell et Marie Coucouche, si vous trouvez qu'un des gestes/une des descriptions de vos personnages ne leur correspondent pas, signalez-le moi, je modifierai Wink ]

Pissenlit était toujours là ; il s'était assoupi quelques instants. Alice Darell lui posa la main sur l'épaule, signe qu'il était temps pour lui de se réveiller et de passer à la visite ...
Il suivit donc l'infirmière dans son précaire local, non sans avoir remarqué auparavant la présence, dans la "rue d'attente", d'une vieille femme qui semblait avoir une haute opinion d'elle-même et un sourire quelque peu lubrique.
Observant la pièce avec plus d'attention que lorsqu'il y était rentré la première fois, il remarqua la présence d'un feu dans un âtre, qui éclairait de sa lueur chaude les étagères remplies de pots tous plus bizarres les uns que les autres. Cela lui rappela les contes traditionnels que lui avait raconté sa mère dans son enfance.
La femme qu'il avait face à lui ressemblait effectivement aux sorcières des causses ... Il décida qu'il resterait rationnel face à cette apparition mystique, et se présenta à l'infirmière :


Salut, ma c'est Pissenlit.
Pissenlit l'y sait pas comma tu t'appè et qu'est-ce qu'y faut fè pou éussi la visite médihale.
Pissenlit l'espè qua même que tu vas pas fè to mal. L'y peut te fè cofiace Pissenlit ?
avatar
Pissenlit

Messages : 132
Date d'inscription : 08/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Permanence médicale à la chaîne

Message  Alice Darell le Lun 2 Fév - 3:16

Alors... "Salut", ça, elle l'avait compris... "Masser Pissenlit", elle avait cru percevoir, par on ne sait quel miracle, que ça pouvait tenir lieu de présentation. Mais le reste... ... Son français toujours imparfait ne l'aidait pas vraiment à traduire ce dialecte étrange... Il semblait bien que ce soit du français pourtant ! Mais autant l'accent du bédouin était compréhensible pour elle, parce qu'elle connaissait ces sonorités du désert, autant là, elle se trouvait dans une situation beaucoup plus délicate et elle n'osait pas totalement l'avouer de peur d'être taxée d'incompétence...

Un peu hésitante, elle tenta de deviner une logique dans l'intonation. Il avait vraisemblablement parlé de visite médicale... Puis il avait posé une question... Il lui avait donné son nom, donc elle pourrait raisonnablement commencer par lui donner le sien aussi...

Mais brusquement, Alice comprit ! Il avait un problème à la mâchoire ! C'était évident ! Et en tout cas, elle savait par où elle allait commencé son examen. Sa voix doucement ponctuée par son étrange empreinte se fit donc entendre à nouveau, lentement, pour être sûre de se faire bien comprendre :


- Je m'appelle Alice. Je vais commencer par regarder votre bouche.

Et pour confirmer ses dires, elle prit une de ses baguettes plates en bois et fit signe au jeune homme de faire "Aaaah", en le mimant elle-même. Avec un peu de chance, peut-être avait-elle répondu à sa question ?
avatar
Alice Darell

Messages : 199
Date d'inscription : 27/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Permanence médicale à la chaîne

Message  Pissenlit le Lun 2 Fév - 21:18

Pour seule réponse, Pissenlit ouvrit sa bouche et imita Alice. Il semblait être devenu tout d'un coup moins souriant, l'infirmière n'ayant pas répondu à sa demande. Elle ne semblait même pas l'avoir comprise, et pourtant, Pissenlit ne trouvait pas qu'il parle si mal français que ça. Il aurait atténué son pseudo-handicap, sinon ...
Dans son esprit, il nota qu'il fallait révéler son secret à une autre personne, peut-être Tahiti Bob, Gaspard, Captain Milo ou un Polarien avec qui il nouerait des liens assez forts pour en parler sans se sentir jugé.
avatar
Pissenlit

Messages : 132
Date d'inscription : 08/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Permanence médicale à la chaîne

Message  Marie Coucouche le Lun 2 Fév - 21:54

La vieille, satisfaite, s'en va voir le chef, après avoir été éjectée de la permanence médicale :

Voilà, boss, tu pourra demander confirmation à notre charmante petite infirmière, je suis bien passé dans sa boutique. Smile
avatar
Marie Coucouche

Messages : 30
Date d'inscription : 29/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Permanence médicale à la chaîne

Message  Alice Darell le Mar 3 Fév - 23:40

Le changement d'attitude du jeune homme n'échappa pas à Alice qui en conclut aussitôt qu'elle avait raté quelque chose. Mauvais départ... Mais puisqu'il avait maintenant la bouche ouverte, elle en profita pour essayer de comprendre le problème en aplatissant sa langue avec la baguette et en approchant une bougie pour y voir plus clair. Faute d'indice, elle abandonna baguette et lumière sur la table et se mit à tâter prudemment la mâchoire et le cou de Pissenlit. Mauvaise hypothèse aussi... Manifestement, il n'y avait rien d'anormal... et le regard déçu de ce gentil patient était pire qu'un reproche pour Alice.

Elle le dévisagea quelques secondes de ses yeux noirs, comme si elle essayait de lire ses pensées. Il n'avait pas l'air spécialement malade à première vue, mais peut-être qu'il lui avait demandé un examen particulier parce qu'il avait des symptômes qu'elle ne pouvait voir et forcément, sa réponse n'avait alors pas été appropriée.

Un court instant de réflexion s'écoula... puis Alice prit sur elle pour tenter de dissiper le malaise.


- Je suis désolée. Le français est difficile pour moi. Je crois que je n'ai pas compris ce que vous avez dit.
avatar
Alice Darell

Messages : 199
Date d'inscription : 27/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Permanence médicale à la chaîne

Message  Pissenlit le Mer 11 Fév - 21:25

Pissenlit vit qu'elle voulait essayer de le comprendre, mais trop tard. Il n'était pas sûr de l'infirmière, il ne voulait plus lui révéler son secret ... Simulant un regain de gaieté, il lui répondit :

Pas gave, ça n'était pas tè impota.
Vous avez touvé quèquechose ? A enco des examens à fai ?

Il lui dirait peut-être plus tard. Mais il faudrait encore un bon moment avant qu'ils nouent des liens suffisamment forts pour cela, car elle semblait aussi maladroite que lui.
avatar
Pissenlit

Messages : 132
Date d'inscription : 08/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Permanence médicale à la chaîne

Message  Alice Darell le Dim 15 Fév - 18:33

Cette fois, elle avait compris ! Enfin... a priori... peut-être... En tout cas, elle pensait avoir deviné ce qu'il avait dit. Mais ce n'était pas une victoire pour autant étant donné la nature des propos : elle avait bel et bien raté quelque chose et elle s'en mordit la lèvre inférieure de dépit. Elle répondit toutefois à la question au bout de quelques instants, la voix toujours bercée par son mystérieux accent étranger :

- Je n'ai rien trouvé, mais je n'ai pas fini. Pour m'aider, il faut dire si vous avez mal à un endroit ou si vous avez des vieilles blessures.

Elle lui aurait bien fait un inventaire complet des examens à effectuer, mais elle n'était pas certaine de connaître le nom de toutes les parties du corps qu'elle vérifiait généralement. Il avait l'air un peu inquiet et elle aurait voulu le rassurer, mais ce n'était pas vraiment sa spécialité. Alors elle se contenta d'ajouter sobrement, sur un ton aimable :

- Vous voulez bien enlever la chemise ?
avatar
Alice Darell

Messages : 199
Date d'inscription : 27/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Permanence médicale à la chaîne

Message  Pissenlit le Dim 15 Fév - 18:46

Il avait vu. Ce genre de chose, la plupart des gens ne le voyaient pas, mais Pissenlit avait son attention totalement tournée vers l'infirmière en raison de l'état de tension dans lequel il était. Elle regrettait de ne pas avoir compris ... Promis, il lui dirait. Mais pas maintenant.

Bin sû.

Pendant que le Santirupertois découvrait son maigre torse, il aida l'infirmière à mieux le soigner.

Pissenlit l'a un peu ma aux pieds dit-il en en soulevant un, mais sino l'a rin d'spéssa à sinaler ...
avatar
Pissenlit

Messages : 132
Date d'inscription : 08/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Permanence médicale à la chaîne

Message  Alice Darell le Mer 18 Fév - 17:10

Mal aux pieds ? Il en soulevait un donc ça devait être ça... Finalement, elle allait peut-être s'en sortir malgré sa difficulté à le comprendre. Encore une chance que lui n'en ai aucune !

La visite se poursuivit donc normalement. Après un signe de tête pour remercier Pissenlit de sa collaboration, Alice reprit ses examens consciencieusement : le pouls en lui tenant le poignet, les battements du cœur en collant son oreille dans son dos, les yeux et les oreilles en les observant de près à la lueur dansante d'une bougie... Et à chaque fois, elle commentait son observation d'un "
Tout est normal" afin de le tenir informer de ses conclusions.

Elle constata également les grevasses douloureuses que l'hiver avait trouvé amusant de coller aux talons du jeune homme et elle y appliqua une pommade de sa composition accompagnée d'un sobre "
Il faudra mettre ça tous les jours dessus." Et pour s'assurer que ce soit possible, elle posa sur la table un pot à sa disposition.

Enfin, elle le fit se lever pour observer sa posture et tâter sommairement son dos et ses épaules à la recherche d'éventuels problèmes. Généralement, comme seuls les médecins savent le faire, elle parallélisait les opérations en demandant à ses patients en même temps, de compter les récipients posés sur une étagère à l'autre bout de la petite pièce et de lire les chiffres qui n'étaient manifestement inscrits dessus qu'à cette fin. Mais dans le cas de Pissenlit, elle prit ses précautions et ne posa sa question qu'en se figeant pour bien écouter le résultat qu'elle craignait d'avoir du mal à déchiffrer :


- Pour savoir comment vous voyez, il faut me dire combien il y a de choses avec le numéro 4 là-bas.
avatar
Alice Darell

Messages : 199
Date d'inscription : 27/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Permanence médicale à la chaîne

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum